EDDAN 2015 : Hraunið survit à l’hécatombe

22 février 2015 à 12:00

EDDA-650

Vous trouvez qu’on ne parle pas assez de cérémonies de récompenses ce weekend ?
Bonne nouvelle : aujourd’hui je vous emmène en Islande pour parler des EDDAN (pour « Edduverðlaunin », donc va pour EDDAN), une récompense qui mélange à la fois le cinéma et la télévision depuis 1999 (même s’il y a eu une année d’interruption en 2009 ; au temps pour l’anniversaire). En tout, 25 catégories composent les EDDAN ; la cérémonie de récompense, qui s’est tenue hier soir à Reykjavík, était retransmise en direct sur la chaîne publique Stöð 2.

Là où les cérémonies se divisent en deux écoles, soit le vote du public, soit celui de professionnels… eh bien les EDDAN ont ceci de particulier qu’un vote est proposé aux internautes, qui est transformé en nombre de points et compte pour 30% de la « note » d’un programme donné ; les 70% restants représentant le vote des membres de l’Académie de Cinéma et de Télévision islandaise. Un système à points qui, bien qu’un peu complexe, suggère donc qu’un semblant d’équilibre peut être trouvé dans l’éternel débat du populaire contre le qualitatif. Il faut cependant noter qu’il n’existe qu’un EDDA (oui, un EDDA, des EDDAN) dédié entièrement à la télévision, attribué à la « meilleure série », évidemment. Les autres prix, comme la réalisation, le scénario, ou encore les prix d’interprétation, mélangent à la fois le petit et le grand écran… et du coup c’est forcément moins intéressant pour nous.

Alors je vous rassure, pour ne pas déroger à la règle on va évidemment s’occuper en priorité des séries aujourd’hui, mais exceptionnellement, pour vous aider à vous y retrouver dans le chaos, j’ai spécifié pour ce qui était un film, un téléfilm ou une émission ci-dessous. Ça vous donnera une idée de ce qui se joue dans cette liste. Liste qui inclut les gagnants (signalés d’un *) et les nominations de la façon la plus claire possible vu les circonstances !

Movie-300 Meilleurs effets spéciaux
Harry og Heimir: Morð eru til alls fyrst (film)*
Hraunið (mini-série)
Orðbragð (émission éducative)
Movie-300 Meilleure actrice secondaire
– Katla Margrét Þorgeirsdóttir dans Stelpurnar (série)
– Nanna Kristín Magnúsdóttir dans París norðursins (film)*
– Sólveig Arnarsdóttir dans Hraunið (mini-série)
Movie-300 Meilleure actrice
– Hera Hilmarsdóttir dans Vonarstræti (film)*
– Nína Dögg Filippusdóttir dans Grafir & bein (film)
– Ólafía Hrönn Jónsdóttir dans Ó, blessuð vertu sumarsól (téléfilm)
Movie-300 Meilleur acteur secondaire
– Helgi Björnsson dans París norðursins (film)*
– Jón Páll Eyjólfsson dans Hraunið (mini-série)
– Magnús Jónsson dans Grafir & bein (film)
Movie-300 Meilleur acteur
– Björn Thors dans París norðursins (film)
– Sigurður Sigurjónsson dans Afinn (film)
– Þorsteinn Bachmann dans Vonarstræti (film)*
Hraunid-300 Meilleure série
Hraunið*
Hreinn Skjöldur
Stelpurnar

Cette année le prix du meilleur scénario ne comportait aucune nomination pour une série, ce qui explique que je l’ai volontairement omis. Pour les mêmes raisons, pas de prix du meilleur costume, de la meilleure musique, ou du meilleur réalisateur. Et comme vous le voyez, même dans les catégories où elles ont été nommées face à des films, les séries n’ont pas remporté de prix.
Dure année pour la télévision islandaise, donc. Ou bonne année pour le cinéma islandais, selon votre point de vue.

Si vous vous demandez encore pourquoi, dans ces colonnes, on parle encore trop peu de séries islandaises, eh bien, voilà une piste de réponse…

par

, , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *