Bottom of the world

15 juin 2015 à 21:29

Un jour, tu crées une comédie qui compte parmi les plus grands hits dans la meilleure case horaire de NBC alors network en tête des audiences… et dix ans plus tard, tu fais un sitcom pour TBS avec Ashley Tisdale dans le rôle principal. La déchéance.

Ne doutons pas un instant que Partners est en grande partie en cause dans la débâcle de David Kohan et Max Mutchnick. Au fond de lui, le téléphage sait que presque toute l’industrie a vu le four de Partners et s’est dit « mouais, vous savez quoi, on va laisser de côté les comédies de ce duo pendant un moment ». Vous savez aussi que de la même façon, les gars de TBS se sont écriés « mais dingue, avec quelques arrangements pour faire un chouilla pire, ce sera parfait pour notre cible ! » avant de commander à ce même duo un remplacement pour Sullivan & Son. Et je dis ça avec toute la tendresse du monde pour Partners. Et en ayant vu une saison et demie de Sullivan & Son. Mais soyons sérieux.

Clipped-650

Punaise si ça fait pas mal au cœur de voir ça. En fait c’est assez littéralement l’effet que Clipped m’a fait : très mal au cœur. Mal au cœur au point d’avoir une petite envie de vomir, voyez ? Vraiment pas bien. Nan ça m’a mise à l’envers ce truc, vous pouvez pas savoir. Retourné l’estomac.
C’est pas que je sois désolée pour qui que ce soit dans le cast (à l’inverse de, par exemple, Crowded…), c’est que dans le fond, Clipped ne trompe personne : c’est purement alimentaire pour toutes les personnes impliquées, c’est totalement du remplissage de grille à moindre frais, c’est une vague tentative de pérenniser l’image de TBS (encore plus has-been que celle de TV Land)… Il n’y a rien à sauver dans Clipped. Et tout le monde le sait. Et ça arrive quand même sur les écrans. Pis avec le bol qu’on a, ça va sûrement durer deux ou trois saisons avant de se faire éclipser et remplacer par un truc du même gabarit, et personne n’est dupe. En fait personne ne s’est donné la peine de masquer la flemmardise qui accable Clipped : même son générique est une resucée de celui de Partners !
Je tape tout ça avec une mine partagée entre le dégoût, la tristesse et la résignation. Aucun sitcom ne devrait susciter pareille expression sur mon visage. Aucune série tout court, hein, mais encore moins une comédie.

Des gens me toisent d’un air supérieur pour me dire « ah ouais, tu regardes des séries ? » ; il y en a encore ne nous mentons pas. Quand j’essaye de leur répondre que « ouais, ya plein de séries incroyables ! », je ne peux pas m’empêcher de penser à tous les Clipped de la planète. Ces séries donnent mauvaise réputations aux séries qui se donnent vraiment du mal, aux séries qui ne sont pas purement alimentaires, aux séries qui ne puent pas la déchéance à plein nez.
Je vous le dis tout net, dans les prochains jours, si quelqu’un me toise d’un air supérieur, je parlerai de séries formidables pour lui fermer le clapet, mais au fond de mon cœur, je lui concèderai que des fois, ouais, ce serait ptet plus enrichissant de faire du fromage dans le fin fond du Larzac.

Ah allez, ça me dégoûte. M’a flingué ma soirée, ce con de sitcom. Merde, tiens.

par

, , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.