The Coming Thing

24 juin 2015 à 18:00

TheWideWideWest-Semaine-650

Si The Wild Wild West est une série trop âgée à votre goût, et que vous préférez, par exemple, la couleur, alors il est temps pour vous de rencontrer The Adventures of Brisco County, Jr., une série de 1993 qui est (à ce jour ?) la seule série de western jamais diffusée par FOX. Mais vous le saviez déjà pour avoir jeté un oeil aux bonus de l’article de lundi !

Brisco County Jr. (qui est une personne et non un lieu) est incarné par Bruce Campbell… ce qui vous dit à peu près tout ce qu’il y a à savoir sur le personnage. L’humour de la série doit beaucoup à sa présence et sa façon de délivrer les répliques les plus solennelles comme les plus drôlatiques ; il a toujours l’air de dire les répliques humoristiques avec un peu de sérieux et les répliques sérieuses avec un peu d’humour.
La présence de Campbell permet à The Adventures of Brisco County, Jr. de n’avoir jamais l’air ni d’un sitcom ni d’une série qui se prend trop au sérieux. Les dialogues sont qui plus est constellés de termes à double-sens, de jeux de mots et de temps à autres, de sous-entendus sexuels, tout en jouant ponctuellement sur les niveaux de langage des protagonistes (un des « méchants » de ce premier épisode a par exemple tendance à se lancer dans l’utilisation de termes compliqués).

Pendant la première heure et demie de ses aventures, Brisco County Jr. va en outre faire la connaissance de Socrates Poole, l’avocat chargé de superviser ses activités (et ses frais professionnels) au nom d’un consortium ; de Lord Bowler, un chasseur de primes noir qui pensait obtenir le job dudit consortium ; de Dixie Cousins, la plantureuse petite amie du bras droit du criminel Bly ; et d’Albert Wickwire, un savant original (sa fille Amanda, qui est un peu l’anti-Dixie, n’apparaîtra que dans le pilote et prouvera que les scénaristes ne savent déjà pas quoi en faire). L’Ouest est haut en couleurs avec ces personnages drôles parfois bien involontairement, de Socrates (que Brisco taquine en l’appelant par le nom de divers philosophes antiques) qui est un psycho-rigide de première classe à Bowler qui est décidé à se venger de notre héros parce qu’il voulait absolument le contrat. Il faut aussi ajouter que Brisco County Jr. est accompagné de son fidèle cheval Comet, qui… ne sait pas qu’il est un cheval. Son intelligence sera utilisée plusieurs fois dans le pilote.
Beaucoup de ces protagonistes sont des personnages incontournables de l’univers du western, mais leur présence est le contraire d’un stéréotype, à l’image de Dixie, qui est une chanteuse sexy de cabaret… mais qui en fait se montre plus intelligente que la brute dont elle est la fiancée, et qui a un plan pour s’enrichir tout en utilisant ses charmes.

Bref, The Adventures of Brisco County, Jr., c’est avant tout une série qui prise l’humour à divers degrés, et c’est déjà énorme pour un western. Mais ce n’est pas tout.

TheAdventuresofBriscoCountyJr-650

L’épisode commence en effet avec la découverte, sur un chantier de chemin de fer pour lequel des esclaves chinois creusent une montagne à coups de dynamite, d’un étrange objet. Surnommé l’Orbe, cet artéfact en métal doré abrite une étrange propriété : lorsqu’on enlève l’un de ses pics et qu’on le dirige vers quelqu’un, cette personne se retrouve immédiatement dotée d’une force surnaturelle ! Lorsque le Gouvernement décide que l’objet lui appartient, l’Orbe devient vite un enjeu de convoitise.
Brisco County Jr., fils du célèbre Brisco County, un marshal légendaire récemment décédé dans l’attaque d’un train convoyant des prisonniers dont le terrible John Bly, est appelé par un consortium qui décide de l’emploier pour capturer les dangereux brigands qui ont été libérés par l’attaque. Notre héros est donc tenté de venger son père (bien qu’ils n’aient jamais été proches), mais il est aussi motivé par l’argent ; bien que diplômé de Harvard et avocat, Brisco County Jr. est en effet surtout un aventurier, et il a passé les années suivant l’obtention de son diplôme à parcourir le pays à la recherche de, je cite, « The Coming Thing ». Sa poursuite effrénée des hommes de Bly va lui faire croiser l’Orbe par le plus grand des hasards, lorsque les voleurs s’en prennent à un train amenant l’objet à Washington au milieu de lingots d’or.

Outre les caractéristiques de science-fiction de l’Orbe (jamais totalement élucidées pendant ce premier épisode : l’Orbe a une vocation de fil rouge dans la série), The Adventures of Brisco County, Jr. utilise aussi la science pour faire progresser l’intrigue. Une science en avance sur son temps (on verra Brisco chevaucher une fusée pour se propulser à la poursuite du train), anachronique, forcément un peu décalée. Une science qui participe pleinement à cette idée d’un « Coming Thing » que Brisco County Jr. affectionne tant. L’épisode insiste, de bien des façons, sur le fait que l’ère du western touche à sa fin ; la série se déroule en 1893, et comme l’explique le héros, dans 7 ans, ce sera le 20e siècle. Bien qu’admettant sans problème qu’il ne soit pas capable de prédire à quoi ressemblera ce nouveau siècle, Brisco est fasciné par ce qu’il va apporter comme changement dans son monde, et embrasse chaque preuve que la modernité est en marche.

La dette de The Adventures of Brisco County, Jr. à The Wild Wild West est donc énorme : son côté farfelu, son intérêt pour les gadgets et la science-fiction, l’humour de ses personnages et notamment son héros (et le charme ravageur de celui-ci), n’auraient sans doute pas été possibles sans la série des années 60. Mais la recherche de modernité, à la fois littérale et dans le ton de la série, donne un cachet bien à part à la série de FOX ; la technologie n’y est pas traitée uniquement comme un gimmick narratif ou un effet de style visuel, mais bien comme une expression d’un univers qui change… et ce changement est guetté avec impatience par le héros.
Et ça en fait une curiosité vraiment à part dans le panorama des westerns, où les représentations sont généralement inverses : le western est bien souvent un genre conservateur. Regarder un western est bien souvent entretenir la nostalgie d’une époque supposément plus simple, où le héros n’a besoin que d’une arme et d’un cheval pour vivre. Brisco County a une arme (celle de son père) et un cheval (le fameux Comet), mais cela ne lui suffit pas. Cela ne l’empêche pas de vivre une vie d’aventure, d’affronter des bandits, de se retrouver dans un duel dans la rue principale d’une petite ville de l’Ouest, et mille autres dangers encore (la scène au restaurant dans ce pilote est savoureuse à cet égard), mais ce n’est jamais un idéal, et encore moins une fin en soi.
L’Ouest est sauvage, dangereux et plein de mystères, mais la vraie aventure de Brisco County Jr. est de survivre à tout cela pour réussir à voir de ses propres yeux, un jour, The Coming Thing.

par

, , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.