Australie : spéciale Upfronts 2016

31 décembre 2015 à 9:00

AustraliaUpfronts-300C’était le mois dernier : les chaînes australiennes faisaient part de leur programmation et de leurs commandes à venir. Moi ? J’étais, euh… j’étais partie pour vous en parler, je vous jure, et puis comme beaucoup d’autres choses, j’ai commencé un article que je n’ai finalement pas publié. Mais, vous l’avez peut-être remarqué, j’essaye de profiter des derniers jours de 2015 pour aider quelques uns de ces articles en brouillon à voir le jour. Alors faisons, un peu tardivement, mais ça vaut mieux que pas du tout, le point sur les séries que les Australiens pourront voir à la rentrée.
Eh oui, parce que depuis , la mesure d’audience en Australie a fait une pause, marquant ainsi la fin de la saison. C’est ce qu’on appelle le hiatus d’été, parce que figurez-vous que dans l’hémisphère Sud, c’est en ce moment l’été. La télévision australienne se tirera de sa torpeur estivale courant février, pour 40 nouvelles semaines de mesure d’audience, à l’exception de 2 semaines à Pâques. Vous comprenez donc pourquoi, dans le calendrier australien, la période est idéale pour parler des séries à venir.

En Australie, les upfronts couvrent donc bien souvent non pas une saison, mais une année civile, ce qui fait que certaines des séries annoncées peuvent ne pas être vues sur les chaînes australiennes avant près d’un an ! Et naturellement, les chaînes ont également annoncé leurs projets de télé réalité et de divertissements divers, mais il n’en sera pas question ici. Restons concentrés sur l’essentiel !

AustralianetworkIcon-ABC-100Le groupe public ABC fait généralement partie des bons élèves de l’audiovisuel australien. 2016 ne fera pas exception, mais on sent que beaucoup de ses initiatives sont désormais dirigées vers l’international et/ou internet, ce qui n’était pas aussi flagrant les années précédentes. Il faut dire que d’après ses relevés, la cible des 18-24 ans consomme 26 heures de programmes par mois, et qu’ABC voudrait bien que ces programmes soient les siens. En 2016, toutes les chaînes du groupe seront donc visibles en streaming (c’est-à dire ABC, ABC2, ABC3, ABC Kids et ABC News24), sans compter l’ajout d’initiatives réservées au web…

EliasAnton-300On démarre avec les nouveautés ! Deux dramas majeurs feront leur apparition dans les grilles : Barracuda, précédemment annoncée, qui suivra en 4 épisodes un jeune nageur qui espère se qualifier pour représenter l’Australie lors des Jeux Olympiques de l’an 2000 ; il intègre une école privée très en vue où il est supposé pouvoir tendre vers l’excellence, mais il a du mal à y trouver sa place. Il s’agit de l’adaptation d’un roman de Christos Tsiolkas, déjà auteur du roman à l’origine de The Slap. D’ailleurs, tout comme cette dernière, Barracuda est également produite par Tony Ayres. On trouvera au générique le jeune Elias Anton (ci-contre), ainsi que Rachel Griffiths (Six Feet Under, Brothers & Sisters, et plus récemment revenue dans son pays natal pour Paper Giants: Magazine Wars, House Husbands… et même la réalisation d’un épisode de Nowhere Boys), Matthew Nable (Gallipoli, et vu dans Arrow pour incarner Ra’s al Ghul) ou encore Jeremy Lindsay Taylor (Underbelly: Razor, Puberty Blues et Serangoon Road).
Cleverman-temp-300L’autre grand projet, c’est Cleverman, un thriller de science-fiction annoncé au printemps dernier qui se déroule dans un futur proche dans lequel des créatures pas tout-à-fait humaines ont émergé. Se sentant menacée, l’humanité se retourne contre eux. Dans ce climat, deux frères aborigènes que tout avait séparé, Koen et Waruu West, voient leur survie menacée ; mais l’un des frères pourrait bien être le « Cleverman », une créature mythique dotée d’un grand pouvoir. Cleverman est une dystopie qui nécessitera de gros moyens, aussi s’agit-il d’une coproduction internationale : outre la Nouvelle-Zélande, la chaîne américaine SundanceTV a intégré la production de la série plus tôt cette année ; son avenir international est donc d’ores et déjà garanti (et vu comme ça a bien marché cette année pour la popularité de Deutschland 83, ça ne devrait pas être triste). Six épisodes sont pour le moment commandés, avec une belle distribution : Iain Glen (Game of Thrones), Frances O’Connor (Mr. Selfridge, The Missing), Deborah Mailman (Offspring, Redfern Now), Hunter Page-Lochard (East West 101, Soul Mates) et Ryan Corr (Packed to the Rafters, Love Child), entre autres.
CeliaPacquola-300Du côté des comédies, ABC proposera Rosehaven, une série en 8 épisodes créée et interprétée par les comédiens Celia Pacquola (ci-contre ; vue dans Utopia et The Beautiful Lie) et Luke McGregor (également vu dans Utopia mais aussi dans The Time of our Lives). Ce dernier incarnera le rôle principal, celui d’un jeune homme qui après des échecs revient dans son patelin natal pour y gérer l’entreprise immobilière ; avec le soutien de sa meilleure amie (mariée depuis trois jours et vraisemblablement déjà en fuite), il tentera d’affronter propriétaires, locataires, et autres excentriques du coin.
Il faut pour finir souligner qu’ABC lancera une nouvelle initiative appelée ABC Comedy Showroom. L’idée est de proposer 6 pilotes de comédies au public, qui pourra ensuite voter via la plateforme de streaming iView ; c’est le succès de stratégies similaires d’Amazon et de Channel4 qui a présidé à la mise en place de ce système. Pour l’instant on ignore combien de séries sur les 6 seront sélectionnées. Les comédies en compétition seront :
The future is expensive, une chronique d’un père et mari en apparence parfait (le pilote est réalisé par Matthew Saville, déjà derrière la camera pour Cloudstreet, des épisodes de The Slap et Please Like Me : considérez donc d’ores et déjà qu’il a mon vote) ;
Bleak, ou comment perdre son job, son copain et retourner vivre chez ses parents en une journée. La série est co-créée, co-écrite et co-interprétée par les comédiennes Kate McLennan et Kate McCartney ; on y retrouvera également Toby Truslove (The Strange Calls, Outland) et Sammy J (Sammy J & Randy in Ricketts Lane) ;
International Student, dans laquelle un étudiant malaisien débarque en Australie. Une comédie créée et interprétée par Ronny Chieng himself, un membre de l’équipe de Trevor Noah dans le Daily Show ;
The Letdown, une comédie sur une mère de famille qui pense qu’elle peut s’en sortir sans l’aide de l’association de mères de famille du coin, et qui se trompe lourdement. La série est une fois encore créée et interprétée par Alison Bell (Laid) ;
Moonman, sur la vie en pleine décomposition d’un animateur de radio nocturne. Lawrence Mooney, plus connu pour son travail dans des émissions humoristiques, tient le rôle central ;
– et enfin The Legend of Gavin Tanner, basé sur une websérie, et qui plongera chaque semaine son héros, un dealer d’herbe, dans une situation impossible alors qu’il tente de prouver qu’il est une légende vivante. La série est créée, écrite et réalisée par un tandem, Matt Lovkis et Henry Inglis.

TheCode-300Du côté des séries avec lesquelles je vous ai déjà bassinés par le passé, ABC verra revenir la plupart de ses grands succès dramatiques, et pour la plupart soit il n’y a pas de surprise (The Doctor Blake Mysteries reste une valeur sûre, et son tournage avait de toute façon repris au mois d’août), soit les annonces avaient été faites de longue date. C’est ainsi le cas de Jack Irish dont le format, initialement d’une série de téléfilm, est modifié pour devenir une série de 6 épisodes. On savait également que The Code et Glitch avaient été renouvelées pour une deuxième saison, dont acte. Quant à Rake, après quelques annonces fatalistes de la part de Richard Roxburgh qui prétendait depuis longtemps ne vouloir pas s’engager sur plus de 3 saisons (et permettre ainsi à la série de partir gracieusement), elle a finalement gagné une saison 4, dont le tournage avait déjà commencé au moment des upfronts. Pour l’effet de surprise, on repassera donc. Janet King, quant à elle, reviendra après un très long hiatus dus aux multiples engagements professionnels de son interprète Marta Dusseldorp, entre autres sur A Place to Call Home chez la concurrence, FOXTEL. La décision finale a sûrement été un peu aidée par l’acquisition de ses droits de diffusion par la Canadienne CBC (qui pour la seconde saison consécutive témoigne énormément d’intérêt envers les fictions de chaînes publiques étrangères). Côté comédies, Upper Middle Bogan obtient une saison 3, et Soul Mates décroche quant à elle une saison 2. Ces séries reviendront après un hiatus qui avait commencé en 2014…
MissFisherMurderMysteries-300Parmi les séries pour lesquelles sonne le glas, on note Miss Fisher’s Murder Mysteries n’a fait l’objet d’aucune annonce. Vu ses difficultés à obtenir une saison 3 lors des précédents upfronts, il vaut mieux ne pas trop se faire d’illusions à présent.
Dans un tout un autre registre, pas de second mandat pour la comédie The Ex-PM non plus.

NowhereBoys-300Je finis sur les séries pour la jeunesse, secteur où l’audiovisuel public excelle ; je ne vais quant à moi que vous parler de télévision « live », pour l’animation il faudra demander à ceux que ça intéresse. Et la bonne nouvelle de départ concerne Nowhere Boys : le film Nowhere Boys: The Book of Shadows (qui sort ce 1er janvier dans quelques salles de Sydney) sera proposé au début de l’année sur ABC3… et sera suivi d’une saison 3 dans laquelle on nous promet un nouveau personnage ; c’est cette fois un luxe de 15 épisodes qui nous attend et pardon, mais la gamine qui sommeille (d’un oeil) au fond de moi est absolument ravie de cette nouvelle.
TomorrowWhenTheWarBegan-Movie-300L’autre nouveauté sera l’adaptation télévisée Tomorrow, When The War Began, d’après le film du même qui avait obtenu un immense succès au cinéma voilà quelques années. L’annonce n’est pas spécialement nouvelle (on en parlait déjà en mai) mais ça fait quand même plaisir ! Pour rappel, Tomorrow, When The War Began raconte le destin d’un groupe d’amis qui, parti se changer les idées, revient en ville pour découvrir que tout le pays est en guerre, et occupé par des forces armées. Le cast ne sera pas celui du long métrage. La diffusion des 6 épisodes est d’ores et déjà prévue pour le mois d’avril, que personne ne me dérange en avril, OH MON DIEU je serai à Séries Mania en avril. Bon, de l’organisation sera vitale pour survivre à ce défi, mais si un groupe d’ados peut se monter en Résistance, ça doit être faisable.
TripForBiscuits-temp-300Enfin, le service iView proposera une série exclusivement proposée en streaming, Trip For Biscuits, destinée essentiellement aux préadolescents. Dans cette comédie futuriste, un amateur de science-fiction, Bajo, a décroché le job de ses rêves, détective pour le paranormal et l’intergalactique. Mais son patron pas très clair, la fille de celui-ci qui s’incruste dans ses enquêtes, et son partenaire peu intéressé par le job, tout va évidemment vite de travers. Les épisodes ne dureront que 10 minutes, mais seront au nombre de 18.
Normalement j’oublie rien, mais comme vous le voyez, ABC ne sera vraiment pas venue aux upfronts les mains vides !

AustralianetworkIcon-SBS-100Avec la compétition de l’Australie au sein de l’Eurovision en 2016, le plus gros évènement du second groupe public est plutôt à chercher du côté du divertissement. Ce qui ne veut pas dire que SBS ne proposera pas de programmes scriptés, au contraire, et on lui devra une fois de plus des fictions s’intéressant aux problèmes rencontrés par des minorités, qu’elles soient raciales ou autres. Pas extraordinairement étonnant de la part d’une chaîne qui nous a donné The Principal cet automne (enfin, son printemps)

TheFamilyLaw-300Déjà annoncée lors des upfronts précédents, The Family Law débarquera dés le 14 janvier pour parler d’une famille sino-australienne, les Law. Racontée du point de vue du fils Benjamin, la dramédie se penchera sur l’été le plus inoubliable de leur vie, pendant laquelle la famille va se tester, ses membres vont s’affirmer, et Benjamin va se trouver. La série, produite par Tony Ayres et Debbie Lee, est l’adaptation de l’autobiographie éponyme de Benjamin Law, alors faites attention en googlant ! D’ailleurs, si vous ne craignez pas les spoilers, l’adorable bande-annonce est à un clic de votre souris. Je vous mets au défi de ne pas d’ores et déjà adorer les Law.

L’investissement dramatique de l’année de SBS1 sera Deep Water, un thriller qui reviendra sur « l’épidémie » de meurtres homophobes dans les années 80 et 90 à Sydney, dans le quartier de Bondi. Un peu à la façon de Cucumber/Banana/Tofu en Grande-Bretagne, la série se doublera d’une initiative transmedia qui permettra de découvrir également un documentaire sur le sujet, ainsi que divers contenus complémentaires. Le tout sera proposé au public australien en octobre 2016, et on a pour le moment assez peu de détails sur la distribution. C’est Blackfella Films, compagnie plutôt spécialisée dans les documentaires mais qui était derrière le téléfilm Mabo et la série Redfern Now, qui produira l’ensemble des contenus de cet évènement.

AustralianetworkIcon-Seven-100Du côté de Seven Network aussi, on confirme la mise en ligne de la totalité des chaînes du groupe sur internet ; Seven, mais aussi ses petites sœurs 7TWO et 7Mate, seront donc visibles en streaming, une initiative qui tombe parfaitement puisque Seven a les droits de diffusion des Jeux Olympiques de Rio au moins d’août, toujours une excellente opportunité d’ancrer l’usage d’une technologie dans les habitudes des spectateurs. Mais la chaîne prépare aussi des fictions pour ses grilles, une occasion pour Seven d’affirmer s’intéresser à la diversité. Qu’est-ce qu’on avait dit, on boit un shot de tequila par mention du mot diversité maintenant, non ?

JessicaMauboy-300The Secret Daughter permettra à Jessica Mauboy, chanteuse mais aussi actrice (ci-contre ; on l’a vue faire les deux dans The Sapphires), de tenir pour la première fois le rôle principal d’une série dramatique, développée spécifiquement pour elle. Il s’agira d’un feelgood drama dans lequel une chanteuse de country voit sa vie transformée lorsque de riches hôteliers entrent dans sa vie. On nous y promet, bien-sûr, autant d’intrigues que de musique. De là à imaginer que Nashville et Empire ont donné des idées à Seven…
RebeccaGibney-300Wanted sera quant à lui un thriller mettant en scène deux femmes qui ne se connaissaient pas jusqu’à ce qu’elles tentent d’intervenir dans un vol de voiture qui tourne mal. Se retrouvant en possession d’un véhicule rempli d’argent sûrement pas très propre, elles sont pourchassées aussi bien par la police que par des personnes peu recommandables, et ne peuvent compter que l’une sur l’autre. L’occasion de faire collaborer Rebecca Gibney, une habituée de la télévision australienne (ci-contre ; Packed to the Rafters et plus récemment Winter), avec Geraldine Hakewill qui serait plutôt familière des planches et dont c’est le premier rôle télévisé. Le tournage s’est achevé un peu plus tôt ce mois-ci pour cette série imaginée par Rebecca Gibney elle-même, ainsi que Richard Bell.
Enfin, une mini-série en deux épisodes intitulée sobrement Molly reviendra sur le parcours de la personnalité musicale Molly Meldrum, qui sera campé par l’acteur Samuel Johnson (The Secret Life of Us, Rush).

800Words-300Parmi les séries qui sont renouvelées, on trouve la co-production néo-zélandaise 800 Words, qui avec ses 2 millions de spectateurs est l’un des succès de l’année écoulée parce que tous les goûts sont dans la nature. Même motif, même punition pour la dramédie Winners and Losers, et bien-sûr pour le soap Home and Away.

AustralianetworkIcon-Nine-100Le network Nine annonçait quant à lui faire sa révolution numérique en 2016 également, sa chaîne principale passant en HD intégral dés la fin novembre 2015 et la totalité des chaînes du groupe (ce qui inclut 9Go!, 9Gem, 9Life et eXtra, ainsi que la petite nouvelle 9LIFE) seront désormais visible en streaming également sur la plateforme 9Now, une nouvelle version de l’ancien outil qui s’appelait 9jumpin. C’est de toute évidence une période de transhumance pour la télévision australienne qui ne nécessitera donc plus du tout de télévision. Des progrès qui ne sauraient se faire sans contenus à proposer ainsi ; les voici.

RachelLang-300Côté nouveautés, Nine proposera un nouveau thriller dont le tournage devrait commencer dés le début de l’année. Ce sera Hide & Seek, une série imaginée par les deux scénaristes les plus demandés de Nouvelle-Zélande : Rachel Lang (ci-contre) et Gavin Strawhan. L’inspiration de l’intrigue viendrait pourtant d’un peu plus loin, jugez plutôt : lors d’une enquête de routine portant sur un meurtre, il apparaît que des terroristes sont peut-être entrés sur le territoire australien avec de faux passeports. La police et les services d’immigration doivent donc collaborer afin d’empêcher qu’un acte terroriste ne soit prochainement commis. Pour l’instant on ignore qui sera au générique.
A l’opposé du spectre, la chaîne a également commandé la comédie Here Come The Habibs!, qui s’intéressera pendant 6 épisodes à une famille libanaise qui a migré en Australie et qui doit faire face à un second déracinement, lorsqu’elle quitte son quartier musulman pour emménager dans l’un des quartiers les plus riches du pays. C’est d’autant plus étonnant qu’en les voyant débarquer dans le coin, avec leurs chèvres et leurs poules, il n’est pas très clair de savoir comment les Habib sont arrivés là. Je vous vois crisper la mâchoire et, oui, je suis comme vous, j’ai peur, très peur de ce que ça va donner. Il a fallu pas moins de 5 scénaristes pour créer Here Come The Habibs! (et seulement 3 sont des hommes blancs), donc bon, il faut espérer que ça aide.

HouseHusbands-300Concernant les renouvellements, Love Child décroche une saison 3 et House Husbands est renouvelée pour une saison 5. Ça n’a pas l’air de grand’chose, mais vu les audiences obtenues rien que par ces deux fictions, Nine n’a pas spécialement besoin d’une litanie de séries pour assurer le succès de ses grilles.

AustralianetworkIcon-Ten-100De tous les groupes audiovisuels participant aux upfronts, le network Ten est le seul à avoir ouvertement dévoilé non seulement ses programmes, mais aussi carrément sa grille horaire, mois par mois jusqu’en novembre 2016. Alors ok, ça limite un peu les surprises en cours d’année, mais au moins on sait dans quoi on met les pieds. Chez Ten c’est un peu comme chez CBS (network dans le catalogue duquel, d’ailleurs, Ten pioche de nombreuses séries en import), les affaires vont bien donc il n’y a pas de raison de se mettre la rate au court-bouillon. En outre, les chaînes du groupes continuent de s’appuyer sur l’offre de VOD tenplay, en plein boom.

JessicaMarais-300Malheureusement ce sentiment de sécurité (en grande partie dû à des émissions de télé réalité qui plus est) ne pousse pas spécialement Ten à investir massivement dans de la fiction. En 2016, le network ne proposera qu’une nouveauté en matière de séries : The Wrong Girl, une dramédie dans laquelle une jeune femme tenant une émission culinaire décide, avec sa meilleure amie et colocataire, de prendre une année sabbatique en matière de romance. Comme par hasard, c’est le moment qu’elle choisit pour tomber amoureuse d’un chef, Jack. Le rôle-titre de cette dramédie romantique sera incarné par Jessica Marais (ci-contre ; Packed to the Rafters, Magic City, et en ce moment Love Child chez la concurrence), et l’histoire est inspirée du roman éponyme publié l’an dernier par Zoe Foster Blake.

Offspring-300A noter également : la chaîne doit encore diffuser le biopic The Peter Brock Story, qu’elle avait annoncé lors des upfronts précédents. C’est vous dire le peu de précipitation chez Ten en matière de fiction originale. Fort heureusement, la chaîne a également commandé en septembre dernier une 6e saison pour Offspring, qui reviendra donc après au moins un an et demi de hiatus.

AustralianetworkIcon-FOXTEL-100S’il vous souvient, l’an dernier, FOXTEL mettait le paquet en matière de fiction originale, dans un panorama, celui de la télévision payante, où tout était à faire. Cette année, eh bien… il faut payer les investissements faits, et ce n’est plus la même. Les chaînes du groupe FOXTEL ont donc moins d’annonces fracassantes à faire et on ne saurait le leur reprocher. En outre, FOXTEL développe actuellement son offre à la demande, ainsi qu’une chaîne spécialisée dans le bingewatching. Reste qu’il va tout de même y avoir des séries originales à observer…

SecretCity-temp-300Sur showcase, on trouvera une nouvelle série du nom de Secret City ; derrière cette appellation un peu bateau se cache un thriller qui réunira Anna Torv (Fringe et Deadline Gallipoli), Alex Dimitriades (cette année encore dans The Principal), Dan Wyllie (lui aussi présent cette année, mais dans The Beautiful Lie), Damon Herriman (Romeo dans Flesh and Bone !), Jacki Weaver (récemment dans Gracepoint et Blunt Talk), Mekhi Phifer (Urgences) et bien d’autres. Torv y incarne une journaliste qui observe la montée des tensions diplomatiques entre l’Australie et la Chine, et leur matérialisation à Canberra. Elle aura six épisodes pour y déjouer une conspiration… Détail intéressant, ce sont deux journalistes eux-mêmes originaires de Canberra, Chris Uhlmann et Steve Lewis, qui signent le scénario.
Tout ça c’est bien joli, mais showcase n’a même pas encore diffusé une série qu’elle avait initialement annoncée pour 2015, The Kettering Incident. La série policière en 8 épisodes porte sur une enquêtrice qui découvre que deux disparitions d’adolescentes ayant eu lieu à 15 ans d’intervalle ont peut-être un lien entre elles. Le pire ? La première disparition était celle de sa meilleure amie d’alors… Au pitch fortement inspiré des succès scandinaves du moment, il faut ajouter que le décor de The Kettering Incident est, chose rare, la Tasmanie, ce qui devrait donner quelque chose de pas trop moche.

Wentworth-300Du côté de la chaîne SoHo, rien d’inédit, mais avec sa copieuse commande d’A Place to Call Home l’an dernier, et le renouvellement du drama carcéral Wentworth pour une 4e saison (l’occasion de ramener une fois de plus d’acteurs de la série originale Prisoner), il y aura déjà fort à faire.
Vous remarquerez que cette année, la chaîne BBC First ne propose pas de fiction originale comme Banished cette année : elle « se contentera » de diffuser des fictions britanniques d’excellence, comme The Night Manager ou War and Peace.

…C’est tout ! Mais puisque je suis là et que le World Tour est en stase, j’en profite pour vous indiquer que Stan (l’équivalent/la réponse australienne à Netflix) a renouvelé sa première série originale, la comédie No Activity, pour une deuxième saison. Et avec ça vous devriez être parés pour 2016. Eh bah alors ? Eh bah voilà ! On les a épluchés en retard, nos upfronts, mais à temps pour la nouvelle année ! Elle est pas belle la vie ?

par

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *