Fun fact du mercredi 16 novembre 2016

16 novembre 2016 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? De tous les tabous de la télévision américaine, l’un des plus persistants a été celui de la mort. Il faut en effet attendre 1972 pour qu’une série accepte de tuer un héros : il s’agit de Bonanza, contrainte et forcée de réagir au décès de l’acteur Dan Blocker, décédé subitement alors qu’il avait incarné pendant 13 saisons le rôle de Hoss, l’un des fils de la famille Cartwright (ci-contre). Au lieu de faire le choix (jusque là populaire parmi les producteurs de séries) de le remplacer par un autre acteur, Bonanza officialise le décès de Hoss… L’épisode dédié à ce deuil, appelé Forever et écrit par nul autre que Michael Landon, inclut quelques références à ce décès aussi bien réel que fictif (parler de Hoss au passé, par exemple), sans s’étendre dessus toutefois : la raison exacte de sa disparition n’est donnée que dans le téléfilm de conclusion diffusé en 1988. Bonanza a été annulée quelques mois plus tard.
A noter cependant que ce sort avait déjà été réservé plus tôt dans l’histoire de la télévision américaine à deux personnages, féminins ceux-là : le tout premier dans Make Room For Daddy en 1956, suite au départ de l’actrice Jean Hagen (la série est alors rebaptisée The Danny Thomas Show) ; puis en 1963 dans The Real McCoys, dans le cadre d’une dispute autour du contrat de l’actrice Kathy Nolan. A noter que ces deux cas concernaient des sitcoms, qui se sont appesantis sur ces décès encore moins que ne l’a fait Bonanza.

bonanza-hosscartwright-300

par

, , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *