Fun fact du samedi 24 février 2018

24 février 2018 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Dans les années 50, la mode des séries d’aventure bat son plein ; en particulier émerge un nouveau sous-genre, surnommé le « straw hat circuit« . Le terme désigne des séries étasuniennes, et elles furent nombreuses à l’époque, dont l’intrigue se déroule entièrement dans un pays étranger. La tendance s’étend à des séries de plusieurs autres pays, en particulier anglophones. L’Afrique devient alors très populaire auprès des producteurs pour son imagerie « exotique », et les 50s voient apparaître une ribambelle de séries comme Sheena, Queen of the Jungle (ci-contre), African Patrol, Jungle Jim (avec Johnny Weissmuller), The Adventures of a Jungle Boy, ou encore Ramar of the Jungle. Je pense que vous saisissez le thème…
Bon alors, un rappel : on est dans les années 50, et il est juste question de tirer partie de clichés « exotiques » des pays africains, mais surtout pas de présenter, vous savez, des Africains ; le cast de ces séries est donc presque totalement blanc. Et puis de toute façon, ces séries sont tournées dans des studios occidentaux, certainement pas sur place (African Patrol et The Adventures of a Jungle Boy, du producteur George Breakston, font exception : elles sont réellement tournées au Kenya). En fait c’est même tout l’inverse : pour faire des économies, plusieurs de ces séries utilisent des images d’archives, alors achetées pour une bouchée de pain (par exemple à des braconniers, en particulier pour les images d’animaux sauvages), afin de représenter l’Afrique avec les éternels même clichés aux relents colonialistes. Une scène d’une minute représentant une panthère bondissant sur un homme a ainsi été utilisée dans 15 séries différentes pendant cette décennie ! Bon, quand même, des fois, l’image était inversée pour que la panthère bondisse plutôt sur la gauche que sur la droite, comme ça c’était plus discret.


par

, , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *