Begin Again (15 Novembre 2014)

16 novembre 2014 à 0:12

BeginAgain

Une jolie parenthèse. La fin du film est sauvée (in extremis) par des choix légèrement originaux alors qu’elle aurait pu sombrer dans la romcom irritante, et je l’en remercie. Le reste n’est vraiment intéressant que si on est passionné par la musique, ce qui est, c’est vrai, loin d’être la raison la plus banale pour apprécier un film, mais on ne peut pas dire dans le fond qu’il se passe grand’chose, surtout pendant le premier tiers « un jour sans fin ».
Il y a aussi ces quelques fois où les acteurs en font juste un peu trop, pas de beaucoup (le film se veut « authentique » à la Dylan), mais assez pour s’adosser à son siège en fronçant les sourcils pendant un petit moment et perdre la connexion. Ce n’est pas LE film qui va me renverser, mais il reste sympathique.

RetourauSecretDiaryofaCinephile-650

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *