[DL] Wonderland

16 octobre 2009 à 22:34

J’annonce la couleur : ce weekend, mon programme, c’est essentiellement Wonderland. En tous cas le pilote, j’aviserai ensuite (comme si souvent). Pourquoi Wonderland ? Je suis tombée au gré de mes clics sur un classement de séries qui hélas ont été trop courtes, et, tout en m’étranglant de colère de ne pas y trouver Pushing Daisies (alors bon, soit, il y avait Wonderfalls, admettons), mais ça se trouve le classement était antérieur à la série (yaurait intérêt), bref, sans chercher la moindre idée de pilote à regarder, je suis tombée sur le titre, Wonderland. Et je me suis dit : est-il possible ? Non seulement je n’ai pas vu cette série, mais le titre ne me dit rien ?

J’ai fouillé ma mémoire, encore et encore. Wonderfalls. Mais non. Wasteland. M’enfin ! Wonder Woman. Pas trop fort, quelqu’un pourrait vouloir en faire un remake. Wonderbra. Ah non, ça c’est ce que je n’ai pas besoin de porter. Rien à faire, j’ignore tout de Wonderland.
Vous vous doutez donc de ce qu’ils s’est passé ensuite.

Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Donc me voilà, à quelques heures de cagoules de ça, un soir cette semaine, en train de me dire : bon, je lance le pilote, on verra bien. Et là je tombe sur Peter Berg (un ami d’enfance : il était dans Chicago Hope), créateur de la série, qui explique que Wonderland est une série sur la psychiatrie, et qu’il y a une scène particulièrement traumatisante où rien n’a été adouci ni rendu plus glamour.
Je fais une pause intérieure, et je me dis : « bon, déjà, l’interview du créateur avant même de lancer le pilote, ya un truc qu’est pas comme d’habitude, là. Mais alors, la psychiatrie… un truc traumatisant qu’on n’a pas cherché à atténuer… Je pense qu’il faut reconsidérer ta démarche, chère lady ». Donc j’ai tout plié, découpant le (bon) générique au passage, et j’ai remis mes devoirs à ce weekend, je sens que ça va être un vrai délice/supplice de m’envoyer le pilote avec la boîte de macarons de chez Gosselin (Ladurée c’est trop loin).

Voilà, juste pour vous dire que si vous me voyez trainer ma misère demain sur ce blog (ou sur le vôtre, ou sur Twitter…), la larme à l’œil et le cœur en cendres, bah tout va bien, c’est normal, c’est juste que le pilote de Wonderland aura tenu ses alléchantes promesses. Que voulez-vous, on ne se refait pas.
En tous cas, le générique tient toutes les siennes à mon goût.

par

, , , , , ,

Pin It

3 commentaires

  1. Nakayomi dit :

    J’aime bien l’idée du générique… C’est esthétique, c’est agréable et ça rappelle forcément le truc des tâches (qui doit sûrement porter un nom scientifique un peu mieux que cela) pour faire des évaluations… Oui, assurément un bon point pour le générique. ^_^

    (Un remake de Wonder Woman ? Je suis preneur ! Si c’est bien fait !
    Et euh… Je crois que le titre ne me disait rien non plus).

  2. ladyteruki dit :

    Et comme le nom est parfaitement imprononçable, je te pardonne (testes de Rorschach).

    La proportion remakes merdiques/remakes bien faits ne laisse aucun doute sur le sort que connaîtrait un remake Wonder Woman. Quelles sont les chances pour que des scénaristes se fassent chier à trouver une mythologie d’excellence et fassent un travail d’écriture pour une série où l’héroïne se trimbale en petite culotte ?

  3. Nakayomi dit :

    Pas sûr que je le retienne ce nom… (Ni que j’arrive à le prononcer, effectivement).

    Vu comme ça, forcément… Si Joss Whedon le fait peut-être (quoique certains me contrediront à cause de Dollhouse, mais chut). Ca me chagrinera d’ailleurs toujours qu’il n’ait pas le film… M’enfin bref… Je m’égare !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *