The Telephsage Experiment : la fin, enfin

13 octobre 2010 à 23:59

Plus que quelques minutes. Je vous avoue que depuis qu’une bonne âme a souligné que mon pari prendrait officiellement fin à minuit pile, c’est devenu encore plus tentant de tout lâcher. Oh, qui en est à quelques heures près ?!
J’ai même eu un petit moment de faiblesse quand, tombant par totale inadvertance sur la cagoule de Raising Hope (vous conviendrez avec moi que ça peut arriver absolument n’importe quand et à n’importe qui), j’ai voulu lancer le cagoulage pour que je sois prête à regarder un épisode à minuit pile.
Mais non, allez, c’est la dernière ligne droite.

Enfin, oui et non, car je connais mon emploi du temps dans les prochains jours, et je ne vais pas beaucoup profiter de mes cagoules avant au moins lundi, plus certainement mardi. On en reparle très vite, vous pensez bien.

Mais toujours est-il que là, je frétille légèrement d’impatience, je me fais des listes de tout ce qui m’a manqué (je me soupçonne d’y mettre même ce à quoi je n’ai pas vraiment pensé… genre 30 Rock, comme si 30 Rock me manquait ! C’est pas comme Raising Hope dont j’ai revu chaque épisode deux fois cette semaine… en plus des visionnages précédents), je fais des plans sur la comète, je pense même que si je pensais ne serait-ce qu’une seconde que ça puisse accélérer le mouvement, je m’ingénierais à remettre la poussière sur les DVD que j’ai ressortis en cours de semaine.

Au menu pour ce dernier jour, encore A la Maison Blanche, deux épisodes particulièrement durs des Craquantes, et pendant que ça cagoulera sec, j’ai déjà prévu de m’envoyer un petit pilote derrière la cravate, ça fait des semaines que ça traine, c’est juste pas sérieux.

Emploi du temps chargé oblige, j’ai eu assez peu de temps, au cours de cette semaine, à consacrer à des films. C’est dommage, ç’aurait pu être le bon moment de s’y remettre, la fin de l’année approchant et mon défi ciné n’ayant déjà pas connu un été glorieux. J’ai vu les 30 premières minutes de Marmaduke, pas eu le temps d’en voir plus, c’est vous dire si ça va mal, en ce moment, côté cinéphilie. Faudra vraiment que je bosse ça une fois que ce dernier coup de bourre de l’année sera passé.

En fait, je suis tellement focalisée sur la perspective de voir les affaires reprendre que je me sens motivée pour plein de trucs (en plus des trucs qui me motivent habituellement). On verra bien combien de temps l’appel d’air fonctionne…

Mais bon, ce n’était qu’une expérience d’une semaine, après tout, et ça s’est bien passé.
Et ça finit dans 5… 4… 3…

par

, , , ,

Pin It

2 commentaires

  1. Nakayomi dit :

    Et alors, cette première journée de retour au cagoulage ? Tu as fait exploser les compteurs ? Tu as piqué toutes les pelotes de laine ? Parce que ça aussi c’est important, ce retour à l’air libre et la façon de le gérer !

    Pas de petite dépression à la Hippolyte donc… C’est bien !

  2. krizo dit :

    Alors alors ??? Tu me fais penser à ces mineurs qui sortent de leur grotte )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.