[DL] 30° i Februari

24 mars 2012 à 23:30

L’une des séries dont j’aurai eu le plus de mal à me passer pendant le Black March est la toute première que j’avais décidé de regarder intégralement en VOSTM, un procédé jusque là réservé aux pilotes (mais la structure de la série, qui emploie pas moins de 3 langues au long de ses épisodes, permet peut-être cela plus facilement que d’autres). 30° i Februari est un véritable coup de coeur, et même si nous avons été séparées alors que je n’ai eu le temps de cagouler que 3 épisodes, je sais déjà que cette série compte. Et pas uniquement parce que je me suis arrêtée sur un sacré cliffhanger.
Alors, outre les premiers épisodes, que je me suis refaits depuis mon lit de mort (ouais, j’ai toujours une crève d’enfer), je vous avoue que j’ai eu tendance à regarder le générique de la série juste un peu plus souvent que la moyenne, ce mois-ci.


Note : lien valable 30 jours minimum. Je reuploaderai si le lien est mort, mais seulement si vous postez un commentaire pour me prévenir !

Dés que j’ai progressé en Suédois, vous pouvez être sûrs que je fais de 30° i Februari mon premier projet de sous-titrage. C’est peut-être dans longtemps, mais c’est une promesse. Parce qu’hélas personne ne semble s’en charger, et qu’il faut apparemment qu’une série suédoise penche du côté de la science-fiction pour que les gens s’y intéressent (bien-sûr que je suis contente d’avoir parlé d’Äkta Människor autour de moi et d’avoir trouvé des gens réceptifs dans mon entourage téléphagique, mais que voulez-vous, ce n’est jamais assez). Je trouve ça très triste ; j’aimerais connaître la formule magique qui permet de faire prendre la mesure aux gens de ce qu’ils ratent, mais comme par définition ils le ratent, eh bien…
En attendant je savoure la douce mélancolie de ma série suédoise préférée du moment (et pourtant, Dieu sait qu’entre Äkta Människor, dont j’ai hâte de découvrir le final, et Kommissarie Winter sur arte, je suis gâtée !). Tant pis, pour le moment je n’ai personne avec qui partager mon enthousiasme.

par

, , ,

Pin It

3 commentaires

  1. Enak dit :

    J’avais vu le pilote en VOSTM mais même si je peux dire que je suis très curieux de la revoir en y comprenant les dialogues mais en attendant c’est trop difficile pour moi. J’ai pas autant de courage que toi pour ça.

  2. Caro dit :

    *J’avais écrit un long commentaire et il a disparu…* Je disais donc qu’en saisissant ’30° i Februari’ dans google, je suis tout de suite tombée sur le site de la chaîne avec possibilité de visionner tous les épisodes, en vostm du coup (et sans pub). Une facilité assez déconcertante (et extra) quand je vois la galère que c’est pour le replay en France (ou le problème vient de moi ne sachant pas utiliser leurs sites… je ne sais pas). Par exemple, j’ai voulu regarder Kommissaire Winter en replay (le replay est permis pendant le Black March, non?), et bien le site internet m’indique ‘cette vidéo ne peut être visionnée qu’entre 23h et 5h’… sérieusement! Il y a bien Youtube-Arte, mais uniquement disponible en vf. Suis-je trop difficile? Je me le demande, bref je m’éloigne, 30° i Februari fait bien envie en tout cas, mais j’ai l’impression de passer à côté de beaucoup de chose avec la vostm. Allez, plus qu’une semaine de Black March, et soigne-toi bien!

  3. ladyteruki dit :

    Oui, SVT Play est plutôt pratique, et il y a également quelqu’un qui uploade les épisodes sur Youtube de façon assez constante, mais le problème c’est que la VOSTM en streaming, c’est juste pas possible. J’aime bien garder le doigt sur le bouton retour et revenir 15 ou 30 secondes en arrière repasser une phrase ou une séquence que je veux être sûre de comprendre, et ça en streaming c’est vraiment moins bien gérable. Déjà que j’abhorre le streaming mais alors en VOSTM…
    Cela dit c’est clair que SVT Play est, d’une façon générale, une offre intéressante. On y trouve même des choses moins « connues » ; j’ai notamment regardé en diagonale le pilote de Dubbelliv (où l’on retrouve Hanna Ardéhn, qui joue Joy dans 30° i Februari), dont j’ignorais l’existence jusque là, soit dit en passant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *