Message étouffé

18 octobre 2004 à 5:12

J’interroge mon portable. Je ne le fais que rarement le week end : ce n’est pas pour les amis que j’ai…

Et là, un étrange message. De Lord T. Vendredi. 16 heures et des poussières. Heure à laquelle il est sensé être en cours. Et moi pour une fois, où je suis dehors à un rendez-vous. L’étrange message est inaudible. En fait, il y a juste des bruits : un rythme régulier, un souffle, et une voix étouffée qui demande « pourquoi » en chuchotant. Une voix qui n’est pas la sienne.

J’ai peur.

Peur de comprendre pourquoi samedi, il a dit que tout était fini (une fois de plus) « au cas où je voudrais être avec quelqu’un ». Quelle idiote je fais.

Il oserait ? Vendredi soir encore il m’a touchée avant de partir à sa soirée JdR. D’ailleurs était-ce une soirée JdR après tout ? Et s’il avait une autre fille dans sa vie ? Parce que des soirées JdR il y en a 2 par semaine à présent. Plus d’autres soirées à l’extérieur. Lui si asocial. Comment je peux être si bête ? Si aveugle ?

J’en tremble. Il ne faudrait jamais écouter les répondeurs quand on sait qu’on n’aura pas de bonne nouvelle. Je veux mourir d’avoir été si stupide : et moi qui ai cru qu’à force de patience, de persévérance… Mon Dieu je me battrais.

Laisserait-il ce genre de message ? Non je ne peux pas y croire, pas venant de lui, je me fais forcément un film, ce n’est pas le Lord T que j’ai connu pendant près de 5 ans.

Cette fois c’est trop. Je suis agitée de soubresauts tandis que je tente de me calmer. J’en pleure. Ce n’est pas possible. Je dois me tromper. J’ai l’esprit mal placé, ça ne peut être que ça. Il n’est pas aussi mauvais, il ne peut pas, pas lui. Il ne ferait pas ça, n’est-ce pas ?

Seigneur je suis trop conne.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *