I’m a geek geek girl in a geek geek world…

19 juin 2008 à 1:02

Je suis allée m’acheter un nouvel écran d’ordi.
Jusque là rien d’épatant, si ce n’est le fait qu’il y a quelques mois à peine, ç’aurait été inenvisageable ; bien que si j’étais raisonnable, j’attendrais d’avoir reçu ma nomination pour être bien sûre que tout va bien et que j’ai bien le CDI… mais ya un moment où il faut se laisser vivre, de gré ou de force.

Ou comment en partant d’un fait plutôt banal (enfin, heureusement que je dépense pas ça tous les jours quand même…) on prend conscience de deux ou trois trucs…

Plusieurs observations se sont en effet imposées à moi tandis que je rapatriais mon joli carton avec une grosse photo de mon écran tout plat dessus :
1 – ya au moins trois mecs à tête de geek qui se sont retournés sur mon passage et m’ont souri (non le sourire n’était pas adressé à l’écran, sûre et certaine) ou essayé de m’accoster, comme si soudain je venais de mériter d’être entrée dans leur champs de vision !
2 – vu le quartier où j’étais, yavait aussi plein de modèles en costard, eh bien deux se sont aussi arrêtés pour me sourire ou me faire un signe gentil… Alors voilà, ça y est, dés que tu claque du pognon dans du matos hi-tech, ils te reconnaissent comme l’une des leurs…
3 – je suis passée devant une boutique de fringues en allant prendre le métro. Sachant que ces derniers temps je m’intéresse un peu à renouveler ma garde-robe, j’ai glissé un oeil… depuis l’extérieur ; et je suis partie (tout est moche cette année, ya des gros motifs partout). J’ai passé 45mn à Surc**f à me répéter que je ne devais surtout rien acheter d’autre que l’écran dont pourtant le prix m’empêche actuellement de m’asseoir.

Bon, c’est officiel, inutile de se le cacher plus longtemps, je suis une geekette. Et j’attire le geek. Et quelques modèles en costard accessoirement.
Ca fait un choc la première fois qu’on est mis devant le fait. Il n’y a pas si longtemps, je me demandais (et ça s’est indirectement vu dans un post récent) si ma geekerie était juste la conséquence du fait que je ne pouvais pas faire autre chose que rester chez moi devant mon ordi, pendant les périodes de crise.
Mais de toute évidence, force est de constater que même maintenant que l’horizon s’éclaircit, je garde cela en moi. Il va donc falloir compter avec ce paramètre dans ma quête de la vie la plus équilibrée possible…

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.