To be continued… Glee (encore)

17 septembre 2010 à 12:32

Bon, avec leurs histoires de diviser les saisons en deux, d’en coller un peu partout et de reprendre ensuite la saison 2 quelques mois plus tard, les chaînes américaines me fatiguent un peu, je suis bien obligée de l’admettre. Ça devient du sport de réussir à en suivre une ! Fort heureusement, c’est la raison d’être de la rubrique To be continued…, aussi va-t-on profiter de ses bienfaits et se rappeler de la 1e saison de Glee, qui a eu droit à un morcèlement peu pratique.
Ça va un peu faire rediff, mais la FOX ne nous laisse pas vraiment le choix…


1×01 – Ressusciter le glee club, ou comment confirmer le proverbe qui dit que l’Enfer est pavé de bonnes intentions.
1×02 – Histoires d’amour, show sulfureux et abstinence : au glee club, ce sont les hormones qui travaillent le plus dur.


1×03 – Will Shuester se prend pour Justin Timberlake et pendant ce temps, le glee club patauge.


1×04 – If you liked it then you should have put a ring on it !


1×05 – April en septembre, c’est un peu moins de 45mn de pur plaisir.


1×06 – Pour (officiellement) subvenir aux besoins de l’enfant qu’elle n’attend pas, Terri met en pratique le diplôme d’infirmière qu’elle n’a pas.


1×07 – Que vois-je… mais oui, à l’avant du peloton, il y a du mouvement : de parfaite petite bitchasse blonde, Quinn vient de prendre la tête, devenant le personnage le plus intéressant de la série !


1×08 – Popularité et paternité ne sauraient faire bon ménage.


1×09 – Accrochez-vous à vos télécommandes, les enfants, l’intrigue de cet épisode a défié toute gravité.


1×10 – Rachel change de béguin comme de chemise, mais Quinn s’apprête à sceller son destin.


1×11 – Il se passe beaucoup de choses dans cet épisode, mais tout le monde n’en retiendra qu’Imagine.


1×12 – Outre une excellente interprétation du générique de MR. BRAIN (bah, quoi ?!), cet épisode propose un superbe dénouement à l’intrigue  domestique des Shuester…


1×13 – Les sectionals sont là, et avec eux un bouquet final… en attendant la suite.


1×14 – Hello, am I the plot twist you’re looking for ?


1×15 – Vous trouvez que j’exagère si je dis que cet épisode contient le meilleur numéro musical de la saison ?


1×16 – Oh, April, tu ne pourrais pas tout simplement rester ?


1×17 – La plupart des spectateurs de Glee n’étaient même pas nés quand la chanson est sortie…


1×18 – Kurt se retrouve, encore et toujours, avec le meilleur (le seul ?) character development.


1×19 – Cette 2e partie de saison est décidée à s’emparer du plus petit phénomène de buzz pour en devenir un également…


1×20 – Exactement comme dans un clip de Gaga : tout dans la forme, rien dans le fond.


1×21 – VOILA pourquoi Glee est une comédie (parfois à son insu).


1×22 – Difficile de faire mieux que les sectionals, et justement, ça n’a pas été le cas.

Nan mais, on a intérêt à suivre, hein, parce qu’il y en a pour au moins 3 saisons, alors… Bon, après je vous l’accorde, c’est pas le scénario qui est difficile à comprendre, mais enfin, vu le phénomène qui a été fait de cette série en l’espace de quelques mois, il vaut quand même mieux savoir de quoi on parle… surtout si on veut ensuite pouvoir critiquer certains choix. Et à n’en pas douter, vu le tour que Glee prend, on va en reparler.

 

par

, ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *