Fun fact du mardi 4 juillet 2017

4 juillet 2017 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? A l’occasion de Pride Month, la presse TV espagnole a essayé d’analyser les séries de la péninsule ibérique pendant la saison écoulée, pour savoir où on trouvait le plus de personnages LGBTQI (enfin, surtout L et G, en fait). Il apparaît que la plupart de ces personnages sont présents sur des séries de la télévision publique. Ainsi la lesbienne Irene Larra dans El Ministerio del Tiempo (ci-contre) est celle qui a le rôle le plus important et fouillé de toute la télévision espagnole. Les séries Reinas, La Sonata del Silencio et Cuéntame Cómo Pasó incluent de leur côté un personnage gay secondaire (voire plus mineur encore). Le soap historique Seis Hermanas a eu une intrigue sur un personnage lesbien, et le soap policier Servir y Proteger sur un personnage gay.
Plus rares, donc, sont les personnages LGBTQI sur les chaînes privées, mais on a pu en trouver quand même sur Antena3 (dans la dernière saison de Velvet, dans le thriller La Casa de Papel, ou encore dans Allí Abajo). Telecinco est de son côté la chaîne la moins inclusive en la matière (l’un des rares exemples est dans Sé Quién Eres), mais aussi la seule chaîne espagnole proposant une série avec un personnage trans, La que se avecina.
A noter que pour Pride Month, en partenariat avec Netflix, l’activiste Rubén Errebeene a recréé l’esthétique des photos de promo de la série Las Chicas del Cable en imaginant à quoi ressemblerait une drag queen dans cette série des années 20 ; le résultat de ces photos est visible ci-dessous. Toutefois il n’est pas sérieusement question d’en incorporer vraiment une à l’intrigue pour le moment…

elministeriodeltiempo-irenelarra-300

laschicasdelcable-rubenerrebeene-600

par

, , , , , , , , , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *