Moon (3 Septembre 2016)

3 septembre 2016 à 23:21

Moon

Moon a mis un peu de temps à démarrer, installant pendant une bonne demi heure, voire plus, une routine ne posant pas vraiment de question au spectateur. Une fois qu’on s’est fait une raison quant à ses choix en matière de rythme, Moon apparaît pourtant surprenant, évitant avec élégance un certain nombre de clichés, comme à travers la réaction d’un certain personnage ou la contribution surprenante du robot GERTY, clairement à contre-emploi vu la teneur de l’intrigue. C’est à ce genre de démarche, ainsi que grâce à la performance de maslaniesque de Rockwell, que le film parvient à intéresser le spectateur. Le reste est avant tout une question de résonance personnelle qui me semble plus aléatoire (je n’ai pas été aussi émue que ce que Moon semblait l’espérer parfois).

RetourauSecretDiaryofaCinephile-650

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *