Bingo

26 février 2008 à 10:59

Hier, j’ai fini à 19h50… Je suis vannée, lessivée, et en plus malade ce qui n’arrange rien (mais on va pas s’évanouir pour si peu, pas vrai ?). Je me dope constamment et engloutis un sirop abject qui me permet de conserver un semblant de voix. Je tiens le bon bout, comme vous le voyez…

Monsieur Patron m’a dit hier avant de partir que je pouvais arriver ce matin une heure plus tard… mais pas plus, parce que ce matin, on a un gros dossier à finir pour des grosses légumes. Donc à peine 12h après être rentrée à la maison, je devais déjà être boulot : quand on a 1h30 de transport, ça fait des nuits courtes et peu réparatrices. D’autant que hier soir, je n’en menais pas large, j’avais la tête qui tournait et je tremblais tout en crevant de chaud, j’étais pas sûre de tenir jusque chez moi, et même une fois là, je me suis réfugiée sous les couvertures où j’ai grelotté une bonne demi-heure (deux couettes, chauffage à fond) avant de trouver un semblant de confort.

Mais quelque part, je me disais que c’était pas grave. C’est que quelques mauvais jours à passer, et puis faut que j’en profite tant que j’ai encore un boulot, mon contrat se finit dans 4 mois après tout.

Mais quand, à 10h20, DOM THOM a appelé pour dire qu’elle était en train de sortir de son entretien avec le banquier (bah oui, un mardi matin, pourquoi se gêner ? mais comment font les autres, à son avis ? elle croît qu’il n’y a qu’elle qui a des choses à régler ?), j’avoue que les forces m’ont quittées. Je me suis offert 15mn de pause internet.

Parce que franchement, j’ai l’impression qu’elle ne fait pas qu’abuser, elle abuse aussi de moi.

par

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.