Fun fact du mardi 3 avril 2018

3 avril 2018 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Hier démarrait Kongossa Telecom, une shortcom produite au Gabon et destinée à Canal+ Afrique. S’il ne s’agit pas de la première série francophone de la branche africaine de Canal+, en revanche c’est la toute première série issue du projet « MDR! », une initiative lancée fin 2015 en partenariat avec CFI (l’agence française de coopération avec les médias, en charge de l’aide au développement audiovisuel en Afrique). A l’issue d’un appel à projet, 12 auteurs africains avaient ainsi été sélectionnés pour participer à un atelier d’écriture humoristique ; 8 pilotes de séries courtes (entre 4 et 6 minutes) ont ensuite été choisis pour être tournés ; les meilleurs étant ensuite choisis par Canal+ pour une diffusion. Kongossa Telecom, qui s’intéresse aux discussions de plusieurs amis sur toutes sortes de sujets allant de l’amour au football en passant par les questions d’argent, est donc la première série à émerger suite à ce long processus.
Le projet « MDR! » n’est d’ailleurs que l’une parmi les nombreuses initiatives mises en place par CFI en partenariat avec le monde de l’audiovisuel : « Réalise Toi ! » a découvert des réalisateurs pour les faire travailler sur la 2e saison de C’est la vie, « Talents de script » porte sur l’écriture d’une série policière panafricaine avec le concours de Keewu (la société de production du Sénégal également à l’origine de C’est la vie), « Talents de femmes » visant à plus particulièrement encourager les auteures africaines, « Invisible » qui est également le titre d’une série sur des enfants vivant dans les rues d’Abidjan, ou encore « F&C », là encore avec Canal+ Afrique mais aussi la société ivoirienne EMMAUS Productions, qui consiste à développer une saga familiale avec des ingrédients policiers.


par

, , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.