Secret Diary of a Cinephile 2013 ~Arrête ton cinema~

1 janvier 2014 à 23:30

Amis téléphages, cachez vos yeux, aujourd’hui ça va pas être très joli : je m’apprête à faire le bilan de mon année cinématographique. Honte à tous les étages.

Pour ceux qui, dans le fond, ne suivent pas, rappelons les faits : en 2010, je m’étais lancé un défi, essayer de me créer un semblant d’embryon d’illusion de culture cinématographique. Ça n’avait pas été facile, mais enfin, j’avais vu en l’espace d’un an un peu moins d’une centaine de films, pour une moyenne qui jusque là culminait plutôt à moins d’une dizaine. J’avais ensuite continué à répertorier les films que je voyais.
En 2013, j’avais décidé de réitérer l’expérience du défi cinématographique, en essayant cette fois de m’imposer quelques petites contraintes histoires d’augmenter la difficulté.

Les résultats sont… moins probants, il faut le dire. Non mais, faut être honnête, hein. J’ai pas assuré, bah j’ai pas assuré, c’est tout.

Au début de l’année, j’étais pourtant bien motivée. J’ai avalé du film à vitesse grand V. Jusqu’à l’été, j’ai tenu un rythme décent, quand bien même il était irrégulier ; mais je crois qu’on peut facilement voir à partir de quand j’ai commencé à bosser d’arrache-pied sur la nouvelle version du site, parce qu’à partir de fin juillet environ, gros blanc. Et plus rien jusqu’à la fin de l’année. Compréhensible, mais quand même décevant du point de vue du challenge.
En dépit de cette déception, je compte néanmoins 88 films à mon actif en 2013, ce qui n’est pas non plus dégueulasse ; mais c’est moins que pour mon premier défi, en 2010, où j’avais atteint les 95 films.

Voici donc le tableau de chasse :

10 Years (26 Mars 2013) 50/50 (14 Juillet 2013) 9 to 5 (13 Juillet 2013) A Few Good Men (27 Mars 2013)  Admission (7 Juillet 2013)An Unmarried Woman (15 Juillet 2013) Aruitemo Aruitemo (4 Février 2013) Bachelorette (13 Mars 2013) Bad Teacher (2 Mars 2013) Battleship (31 Mars 2013) Black Swan (21 Juillet 2013) Blue Like Jazz (9 Mars 2013) Butter (31 Mars 2013) Celeste and Jesse Forever (6 Mars 2013) Chronicle (15 Juillet 2013) Compliance (3 Mars 2013) Country Strong (5 Juillet 2013) Crazy, Stupid, Love (13 Juillet 2013) Everybody's Fine (12 Mars 2013) Fantastic Mr. Fox (16 Juillet 2013) Fish Story (10 Juillet 2013) Footloose (9 Juillet 2013) For a Good Time, Call... (13 Janvier 2013) Friends with Benefits (8 Juillet 2013) Friends with Kids (12 Mars 2013) God Bless America (11 Mars 2013) Good Morning Vietnam (15 Mars 2013) Groundhog Day (7 Février 2013) Hope Springs (13 Juillet 2013) Hotel Rwanda (28 Janvier 2013) Hotel Transylvania (11 Janvier 2013) Ice Age 4 (25 Mars 2013) Identity Thief (24 Mars 2013) Iron Sky (16 Mars 2013) Kaboom (19 Janvier 2013) Kung Fu Panda (17 Juillet 2013) Kung Fu Panda 2 (18 Juillet 2013) Le Magasin des Suicides (14 Juillet 2013) Little Manhattan (3 Mars 2013) Lost in America (3 Mars 2013) Lucky (2 mars 2013) Magic Mike (25 Mars 2013) Mean Girls (2 Janvier 2013) Mental (11 Juillet 2013) Mirror Mirror (23 Mars 2013) Monster (10 Janvier 2013) Moonrise Kingdom (7 Janvier 2013) Mysterious Skin (19 Janvier 2013) Ocean's 11 (29 Mars 2013) Ocean's 12 (30 Mars 2013) Ocean's 13 (30 Mars 2013) Office Space (3 Mars 2013) Patch Adams (22 Juillet 2013) People Like Us (14 Juillet 2013) Pirates of the Caribbean [1] - The Curse of the Black Pearl (4 Mars 2013) Pirates of the Caribbean [2] - Dead Man's Chest (5 Mars 2013) Pitch Perfect (10 Juillet 2013) Rise of the Guardians (10 Juillet 2013) Robot & Frank (7 Mars 2013) Ronal Barbaren (27 Avril 2013) Safety Not Guaranteed (24 Février 2013) Seeking a Friend for the End of the World (13 Janvier 2013) Silver Linings Playbook (2 Mars 2013) Sound of my Voice (5 Mars 2013) Spring Breakers (8 Juillet 2013) Star Trek - The Future Begins (18 Février 2013) The Amazing Spider-Man (5 Juillet 2013) The Big Lebowski (10 Mars 2013) The Blind Side (22 Mars 2013) The Congress (8 Juillet 2013) The Croods (7 Juillet 2013) The Curious Case of Benjamin Button (19 Mai 2013) The Descendants (4 Juillet 2013) The First Wives Club (16 Juillet 2013) The Fisher King (20 Juillet 2013) The Five-Year Engagement (23 Février 2013) The Green Hornet (11 Mars 2013) The Ice Storm (1er mars 2013) The Perfect Family (17 Mars 2013) The Perks of Being a Wallflower (14 Mars 2013) The Sessions (22 Mars 2013) Third Star (5 Janvier 2013) This is 40 (10 Mars 2013) Transformers (23 Février 2013) Treasure Planet (25 Mai 2013) Wreck-It Ralph (11 Juillet 2013) Young Adult (15 Janvier 2013) Zack and Miri make a porno (18 Février 2013)

Ouaaais, nan mais c’est sûr, dit comme ça, ça en jette. Mais j’espérais égaler ou même dépasser mon score de 2010 et ça n’a pas été le cas. Vous m’ôterez pas de l’idée que j’ai foiré mon coup cette année.

Mais parlons plus sérieusement. Cette année, outre l’objectif de découverte, je m’étais fixé deux contraintes supplémentaires. Voyons donc ce qu’elles ont impliqué pendant l’année.

Ne sont comptés dans ce défi que les films dont je n’avais pas vu la bande-annonce
Règle un peu arbitraire, l’idée était de généraliser une habitude qui est déjà la mienne, éviter les bande-annonces. Motif : si c’est pour voir tout le film en 2 minutes, autant ne pas regarder la version longue ensuite. Mais il s’agissait aussi de me lancer dans des films à l’aveugle, sans filet. D’une façon générale je me suis bien débrouillée sur ce plan, je le reconnais. J’ai juste eu un peu de mal sur un film, Warm Bodies : j’ai vu la bande-annonce sur le site de Deadline en cours d’année, et du coup, ai loupé la possibilité de regarder le film en cours d’année pour le comptabiliser. Vu que le trailer m’avait plu, j’ai trouvé ça dommage et ai reporté le visionnage à une année sans challenge. Eh oui, une romance avec des zombies m’a intéressée, on peut plus faire confiance à personne en ce bas monde.

Plusieurs films regardés pendant l’année devront ne pas être d’origine américaine
Je m’étais fixé un objectif raisonnable : « plusieurs » films non-américains devraient être vus au long de l’année. Victoire sur toute la ligne, et je ne suis pas peu fière de mon coup, je ne vous le cache pas. Ouverture du bal avec un film japonais, soigneusement sélectionné en choisissant un film asiatique parmi vos suggestions. Je n’ai pas été déçue ! Pour un coup d’essai, Aruitemo Aruitemo était un coup de maître. C’est pas comme si c’était mon premier film japonais, mais quand même, j’ai eu le sentiment de bien engager mon défi. D’autres films ont fait de cet objectif une réussite : Fish Story (Japon), Iron Sky (Finlande-Allemagne-Australie), Le Magasin des Suicides (France), Ronal Barbaren (Danemark), Third Star (Royaume-Uni), Mental (Australie)… Pas mécontente de moi sur ce point.

Outre ces deux axes, l’année a finalement tourné à la quête dans la quête. Car j’ai essayé de me réconcilier avec les comédies romantiques !
Vaaaaste entreprise. Il y a eu des hauts et des bas, beaucoup plus de bas soyons clairs, mais j’ai réussi à supporter certains films, et même à en apprécier un ou deux, comme quoi tout arrive. Je reste très difficile dans ce domaine, et particulièrement allergique aux clichés (or la romcom est sûrement le genre reposant le plus sur le cliché ; surtout quand comme moi on a toujours l’impression d’avoir vu cent fois la même romance), mais il y a eu quelques bons moments, quelques rires, des notes d’espoir.

Mais la plus grosse surprise de mon année, le truc que j’avais pas du tout vu venir, c’est que j’ai eu une véritable fringale (en tous cas au regard de ma consommation habituelle) pour les films commençant sérieusement à prendre de l’âge. Dans ma liste, vous trouverez notamment plusieurs films des années 80 (et quelques uns antérieurs), et je dois dire qu’ils comptent parmi ceux qui m’ont le plus enchantée cette année. Sans être forcément des classiques, c’étaient en tous cas des films qui ont réussi à me faire sortir du cercle parfois vicieux du « ah j’ai vu des affiches de ce film dans le métro »/ »bon allez tentons encore une romcom »/ »piochons dans le catalogue de Sundance ». Et franchement j’y ai pris grand plaisir. Il y avait des comédies très fines (Lost in America) par exemple, qui m’ont semblé très loin de beaucoup de comédies actuelles (…mais encore une fois, je n’essaye pas forcément les bonnes, c’est totalement possible aussi). Il y avait aussi un très beau film dramatique plein de délicatesse et d’humour (An Unmarried Woman) qui m’a donné envie de tenter des films des années 70 à l’avenir ; je manque simplement d’idées et de références pour m’orienter dans ce domaine, mais je pense que je vais y travailler à l’avenir, en-dehors des contraintes d’un challenge.

Ayons une pensée, aussi, pour ces films que j’ai démarrés mais qu’il m’a été impossible d’achever pour diverses raisons, et qui n’ont donc pas leur place dans le Secret Diary, mais qui s’en tirent avec une mention généralement honorable quand même, parmi lesquels Deliverance (j’ai eu de gros soucis de son avec toutes les versions que j’ai trouvées, je retenterai une autre fois, #onlacherien), Lincoln (qu’il est éventuellement possible que j’aie lancé pour les mauvaises raisons, que j’ai interrompu en comprenant que j’avais du mal à me concentrer, et que j’ai remis aux calendes grecques), ou encore ce fichu premier volet de Lord of the Rings, nom d’un chien j’en viendrai à bout un jour, ça ne se passera pas comme ça.
Enfin, n’a pas été comptabilisé parce que majoritairement passé en avance rapide, mentionnons pour la gloire (ou absence de) le dernier volet de Twilight, le seul film avec des vampires… dont le scenario est plus effrayant que les vampires (ce twist de fin est digne des plus grandes comédies que j’ai vues cette année).

 

Allez, pour finir, terminons par la remise des désormais célèbres (ah, non) Teruki d’Or, que je remets pour la seconde fois consécutive afin de clore une année de défi cinématographique.

Teruki d’Or de la comédie découverte cette année et déjà revue plus de fois que de raison
For a Good Time, Call... (13 Janvier 2013)

Teruki d’Or de la trilogie qui encore une fois n’a pas su s’arrêter à temps mais que j’aurai quand même suivie jusqu’au bout
Ocean's 11 (29 Mars 2013) Ocean's 12 (30 Mars 2013) Ocean's 13 (30 Mars 2013)

Teruki d’Or de la trilogie qui encore une fois n’a pas su s’arrêter à temps et que j’ai lâchée en cours de route
Pirates of the Caribbean [1] - The Curse of the Black Pearl (4 Mars 2013) Pirates of the Caribbean [2] - Dead Man's Chest (5 Mars 2013)

Teruki d’Or de la comédie super triste, ou du drama super drôle, on sait plus
Good Morning Vietnam (15 Mars 2013)

Teruki d’Or du film « et t’imagines s’ils avaient eu un scénario ? »
Battleship (31 Mars 2013)

Teruki d’Or du film que tu sais quoi en fait je vais aller pleurer dans mon coin
Hotel Rwanda (28 Janvier 2013)

Teruki d’Or du film que jamais plus jamais plutôt mourir
Spring Breakers (8 Juillet 2013)

Teruki d’Or du film que j’ai failli ne pas ajouter au Secret Diary parce que si ça n’avait tenu qu’à moi
The Big Lebowski (10 Mars 2013)

Teruki d’Or du whaaaaaaat ?!
The Congress (8 Juillet 2013)

Teruki d’Or du ahem oui bon euh bref
Magic Mike (25 Mars 2013)

Teruki d’Or du film acheté en DVD sous 48h
God Bless America (11 Mars 2013)

Teruki d’Or du film chaudement recommandé par des gens que je ne comprendrai jamais totalement
Kaboom (19 Janvier 2013)

Teruki d’Or du film qui valait quand même vachement plus pour sa BO
Country Strong (5 Juillet 2013)

Teruki d’Or du film qui me doit une fortune pour frais d’ophtalmologie
Mirror Mirror (23 Mars 2013)

Teruki d’Or ex-aequo de la romcom presque potable, dites !
Admission (7 Juillet 2013) The Five-Year Engagement (23 Février 2013) Hope Springs (13 Juillet 2013) Seeking a Friend for the End of the World (13 Janvier 2013)

Teruki d’Or du film qui n’a jamais mérité le hype
Black Swan (21 Juillet 2013)

Teruki d’Or du film qui m’a fait changer d’avis sur une actrice
The Blind Side (22 Mars 2013)

Teruki d’Or du film qui avait bien caché son jeu, le petit salopard
Zack and Miri make a porno (18 Février 2013)

Bon alors dans tout ça, vous allez me dire : et maintenant, on fait quoi ? Bah écoutez, je vais m’octroyer une année de calme relatif, et ne pas me relancer dans un défi dans l’immédiat. Il y a des choses, des genres, des acteurs même, que j’ai envie d’explorer (pas comme ça, rho), et ça va me demander du temps et de la documentation. En plus de mes activités téléphagiques, donc. C’est dire si ya pas le feu au lac. Et du coup je ne veux pas me mettre la pression.
Je vais aussi continuer de piocher dans les suggestions que vous me faites, donc ne vous arrêtez pas en si bon chemin, je continue de m’éduquer.

En revanche, comme vous le savez, entre deux défis, je continue de tenir le Secret Diary of a Cinephile à jour, donc n’hésitez pas à y jeter un oeil régulièrement et à commenter mes mini-reviews des films concernés.
D’ailleurs je m’en vais de ce pas ajouter Mulan. L’année cinématographique commence BIEN.

par

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *