Cr

23 avril 2016 à 17:00

Cela fait bien presque deux jours qu’on n’a pas parlé de meurtres. Pendant Séries Mania ? Ce doit être une erreur ! Toutes nos excuses pour ce dysfonctionnement ; nous allons rétablir le service dans les plus brefs délais. En vous remerciant pour votre patience.

Cromo-SeriesMania-650

Cromo est une série argentine (la seconde cette année avec la jouissive El Marginal) proposée aux festivaliers. Diffusée à l’automne dernier par la télévision publique en deuxième partie de soirée, elle s’intéresse à des scientifiques qui se retrouvent face à une découverte dérangeante.
Plus précisément, c’est Valentina, une biologiste pleine d’énergie, qui prélève dans le marais d’un parc national des échantillons suspects. Elle envoie immédiatement les échantillons à une personne de confiance, Nina, qui a pour tâche de les transmettre à leur amie Lena, une experte travaillant dans un laboratoire d’analyses universitaire. Hélas Valentina ne connaîtra jamais le contenu des échantillons : son corps est découvert peu après par un garde forestier. La tragédie pousse le mari de Valentina, Diego, à revenir de sa mission scientifique en Antarctique avec le meilleur ami du couple, Simon.

Vous avez suivi ? Bien. Et d’ailleurs pour être sincère, à ce stade vous en savez à peu près autant que moi.
J’exagère à peine ! Le premier épisode de Cromo inclut de nombreuses longueurs, passant du temps avec Valentina (qui n’a même pas la décence de se faire tuer dés la première scène !). Il apparaît qu’elle se tient autant à distance de Diego que possible : non contente de vivre en Argentine alors qu’il est au pôle Sud, elle ne prend même pas ses appels (ils ont visiblement eu une dispute avant qu’il ne parte, mais je crois qu’on peut pour l’instant sans problème exclure une dispute conjugale comme motif du meurtre). Une scène assez cryptique nous indique également que Valentina a sauvé la vie de la fille d’un garde forestier du parc national.
On a également droit à toutes sortes de scènes avec Diego et Simon, dans leur base gelée ou pendant leur expédition glaciale en Antarctique. On fait aussi un détour par Lena, qui refuse de donner les résultats des analyses à quiconque excepté Valentina (…ça va poser problème à un moment, je pense). Le seul point à peu près intéressant, c’est que le père de Lena est un patron d’industries qui fait une intervention pendant un cours de fac, à l’occasion duquel il insiste qu’il est possible, je cite : « de travailler pour le profit et pour l’environnement ». Ce qui est probablement la préparation de quelque chose pour la suite.

En fait c’est clairement ça le hic de Cromo : le premier épisode de la série ne lâche pas grand’chose. Ça, pour de l’exposition, il y en a : beaucoup de questions en suspens, de personnages qui parlent à mots couverts, de ce qui ressemble à des demi-vérités. Mais il est difficile de se passionner pour tout cela quand on ne nous dit pas vraiment vers quoi s’oriente la série. A priori, la police n’est pour le moment pas impliquée à l’écran, ce qui est un bonus non-négligeable par les temps qui courent. On peut sans trop de peine imaginer que des thématiques autour de l’écologie et de la pollution vont être abordées ; mais comment, ça, c’est la grande inconnue. En somme, je vois de quoi Cromo veut parler, mais pour le moment elle n’en dit pas grand’chose. Et, au risque de choquer les puristes parmi vous, je n’ai pas le temps pour le second épisode proposé pendant Séries Mania (en admettant qu’il résolve ce problème tout de suite, ce qui n’est pas franchement garanti), et je me contente donc du premier épisode pour former mon opinion sur Cromo. C’est cruel et expéditif, mais c’est comme ça.
Et puis, bon, en toute franchise, ce qui joue vraiment contre Cromo, c’est que là, arrivée en fin de festival, les meurtres, pardon mille fois mais je sature puissamment. Même sur fond de ce que vous voulez, en fait, je… non. J’ai plus la force. Je le regretterai peut-être dans quelques semaines, mais là, je n’en peux tout simplement plus.

par

, , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.