Fun fact du jeudi 29 septembre 2016

29 septembre 2016 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Si Agnes Dixon s’est imposée dans le milieu du soap opera américain, ce n’est pas par hasard : elle a appris avec la meilleure, puisqu’elle avait pour mentor nulle autre qu’Irma Philips, la créatrice du tout premier soap radiophonique de l’histoire.
Dixon est à son tour entrée dans les annales télévisuelles, en écrivant la première intrigue à portée socio-médicale du genre : en 1962, le personnage de Guiding Light Berta Bauer (dite « Bert ») passe le premier frottis de sa vie, et découvre un cancer de l’utérus qui peut être soigné à temps. Agnes Dixon a eu l’idée de cette intrigue à la mort d’une de ses amies d’un cancer de l’utérus, à 40 ans, alors que ce simple dépistage aurait pu la sauver ; le problème est que ni CBS, le diffuseur, ni Procter & Gamble, le sponsor, n’acceptent que soient employés les termes « vagin », « cancer » et « frottis ». En réussissant à contourner l’obstacle, Agnes Dixon a cependant réussi à sauver des vies, si l’on en croit les nombreux courriers qu’elle a reçus à l’époque ; elle s’est également vue remettre le tout premier Sentinel for Health Award pour cette intrigue en 2002.
D’ailleurs les Sentinel for Health Awards 2016 étaient remis hier, jour du décès d’Agnes Dixon, et cette année en matière de fiction, ce sont Black-ishEast Los High et Madam Secretary qui ont remporté un prix (respectivement dans les catégories comédie, serial drama, et drama).

AgnesDixon-300

par

, , , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.