Enquête d’outre-tombe

27 avril 2017 à 14:00

Ce n’est pas tous les jours que la fiction italienne s’invite sur les écrans français, mais à quelques élus porteurs d’une accréditation magique, Séries Mania donnait l’opportunité de faire une petite découverte : La Porta Rossa, un thriller fantastique lancé en février dernier sur la télévision publique, et dont la première saison s’achèvera le mois prochain.
Que ceux qui ont aimé Beau Séjour tendent l’oreille, le sujet de départ va sûrement leur dire quelque chose…

laportarossa-seriesmania-650

Flic bosseur et acharné, mais trop peu soucieux des ordres de sa hiérarchie, Leonardo Cagliostro fait une erreur qui va lui coûter cher : il désobéit à ses instructions et se lance à la poursuite d’un certain « El Mexicano », un trafiquant dont la drogue tue sans cesse plus de jeunes en ville. Mais en suivant seul le criminel, Leo se retrouve isolé, et alors qu’il est sur le point d’arrêter El Mexicano, il se trouve à la merci d’un second tireur qui l’élimine séance tenante.
L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais Leo se réveille à côté de son propre corps et, incapable de traverser la mystérieuse porte rouge qui semble le conduire « de l’autre côté », il se retrouve bloqué parmi les vivants, à observer ses anciens collègues mener l’enquête sur sa mort.
Son cadavre n’est pas la seule chose que Leo a d’ailleurs laissée derrière lui : il était en train de se séparer de sa compagne, la juge Anna Mayer, et désormais tout espoir de réconciliation s’est envolé à jamais… alors même qu’elle avait une importante nouvelle à lui apprendre.

Ce n’est pas l’originalité qui étouffe La Porta Rossa, admettons-le : difficile de regarder La Porta Rossa sans penser très fortement à Ghost, avec un petit twist criminel dont les Italiens ont le secret. Toute la question que pose La Porta Rossa, bien-sûr, est de savoir qui est le tueur qui a éliminé Leonardo, alors même que celui-ci semblait avoir vaincu El Mexicano ? C’est en trichant un peu que ce premier épisode apporte un embryon de réponse, puisque Leo commence à avoir d’étranges visions après sa mort, qui lui indiquent qu’au moins Anna connait le coupable. A défaut de mieux, il faudra nous contenter de ces maigres indices pour le moment…
Le portrait ne serait pas complet sans l’intervention d’au moins une personne pouvant voir Leo, en la personne de Vanessa, une jeune étudiante qui mène sa vie tranquillement de son côté (elle a une aventure avec un homme plus âgé, elle fête les résultats de ses examens…) jusqu’à croiser le fantôme de notre flic. Même si pour le moment les deux protagonistes sont trop interloqués pour pousser plus en avant cette rencontre du troisième type, il ne fait nul doute que ce don surnaturel va revêtir une importance capitale pour la suite.

Vous l’aurez compris, les idées originales ne se bousculent pas dans cet épisode d’exposition de La Porta Rossa. Cela dit, on n’est pas là pour ça : la première heure de la série est essentiellement dédiée à la mise en place minutieuse des personnages, de leurs relations et de leurs interactions. Une fois Leo mort, une bonne partie de ce qu’il reste de l’épisode s’ingénie à miser sur l’émotion (pour ne pas dire le mélodrame), ne traitant pas ce décès à la légère et suivant avec attention la réaction de chacun face à ce drame.
La Porta Rossa n’est donc pas révolutionnaire, loin s’en faut, mais elle produit tous les efforts attendus d’elle pour offrir à la fois une intrigue à tiroirs et un rendez-vous fort en émotions. Si la série continue de jongler avec ces deux thèmes tout en faisant avancer son mystère, elle pourrait bien être agréable à suivre, à défaut d’être innovante à quelque moment que ce soit. A propos, que pensez-vous qu’Anna était sur le point d’annoncer à Leo ?

par

, , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.