DramaPassion : la VOD asiatique débarque en Europe !

6 mars 2010 à 10:37

Le 18 janvier dernier était lancée la première offre légale de VOD asiatique en France. DramaPassion, c’est le nom du site, propose en effet des séries coréennes aux connaisseurs… et aux curieux.


A
tous ceux qui demandent, régulièrement, à l’occasion de news ou d’articles sur les séries coréennes, comment regarder des épisodes de ces fictions, l’une des réponses est dorénavant DramaPassion. Depuis le 18 janvier 2010, ce site propose la seule offre légale concernant les séries asiatiques en France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg, dans les Pays Bas, et au Royaume-Uni. A l’origine de cette initiative, deux trentenaires : Wook et Vincent. Ils travaillent à cette idée depuis quelques temps mais c’est en avril dernier que ces deux Belges ont commencé à voir leur projet se concrétiser, progressivement. Leur service de VOD asiatique a été lancé sans aucun appui en Europe, sur la base de relations de confiance avec les trois principales chaînes coréennes : MBC, SBS et KBS.

Sommaire

1 – Le catalogue
2 – Les tarifs
3 – L’offre technique
Bilan

1 – Le catalogue

Lors de son ouverture, DramaPassion proposait 9 séries sud-coréennes :
Coffee Prince 1 Ho Jeom (Coffee Prince)
Daehanminguk Byeonhosa (Lawyers of Korea)
Beethoven Virus
Cinderella Man
Geudeuri Saneun Sesang (Worlds Within)
Gyeolhon Motaneun Namja (The man who can’t get married)
Geu Babo (The Accidental Couple)
Kkotboda Namja (Boys Over Flowers)
Namja Iyagi / The Slingshot

Un choix plutôt hétéroclite, proposant aussi bien des comédies romantiques que des séries plus sérieuses dans leur sujet ou leur traitement, à l’instar de Beethoven Virus qui se déroule dans le monde de la musique classique.
Mais à intervalles réguliers, de nouveaux titres seront proposés, a priori 2 à 3 nouvelles séries chaque mois. Il y a quelques jours, le site a notamment mis en ligne une nouvelle série, Chanranhan Yusan (Brilliant Legacy), et sont attendues très prochainement les séries City Hall, Hwang Jini et Eolleong Ttungttang Heungsinso (Four Gold Chasers), trois séries très différentes également.

City Hall
City Hall mélange politique et comédie romantique

Toutes les séries proposées sont extrêmement récentes (rien avant 2000), mais aucune n’est encore en cours de diffusion en Corée, car les chaînes ne transmettent les épisodes à DramaPassion qu’une fois les séries intégralement diffusées au Pays des Matins calmes. N’espérez donc pas suivre les épisodes d’une série avec quelques heures de décalage avec la Corée, ainsi qu’il est parfois possible de le faire avec les séries américaines (comme avec certaines séries sur les offres de VOD de TF1 ou M6).

Les séries proposées via l’offre DramaPassion sont choisies selon plusieurs critères : à quel point sont-elles adaptées au public occidental, quel a été leur succès en Corée, quels sont les thèmes abordés… D’une façon générale, l’offre est tournée vers les jeunes adultes, bien que certaines séries (comme Kkotboda Namja) puissent plaire à un public plus adolescent.

2 – Les tarifs

Qui dit offre de VOD légale, dit assez logiquement paiement. Un modèle économique basé uniquement sur la publicité n’était apparemment pas viable pour proposer cette offre. Alors, bon, bien-sûr, on peut trouver du gratis sur internet, mais en matière de séries asiatiques, l’alternative n’est pas légale… donc il faut choisir !

L’achat d’épisodes sur DramaPassion repose sur un système de crédits, qu’on peut acheter par lots selon le schéma suivant :

Les différentes recharges de DramaPassion

Pour chaque série d’une quinzaine d’épisodes, les deux premiers sont proposés gratuitement. Dans le cas de séries plus longues (au-delà d’une vingtaine d’épisodes), ce sont même les trois premiers qui sont disponibles sans débourser le moindre centime. Cette initiative tue dans l’œuf les excuses du type « je n’achète pas quand je ne sais pas si ça va me plaire » ! Une fois ces épisodes testés, il est donc possible de choisir, ou pas, de poursuivre l’expérience. Ce qui par-dessus le marché permet aux néophytes de se familiariser avec l’univers des séries coréennes sans y être de leur poche.

Chaque épisode coûte 20 crédits, c’est-à-dire 2 euros si l’on achète une recharge de 100 crédits (la recharge la moins chère que propose le site).
A titre de comparaison, sur TF1 Vision, le service de VOD de TF1, un épisode de Fringe, Dr House ou Criminal Minds coûte 1,99€.

Mais au-delà de cette correspondance, DramaPassion propose également tout un système permettant d’économiser, voire gagner, des crédits. Pour cela deux possibilités :
– acheter des recharges de plus de 10 crédits. Le système est conçu de façon à ce que l’économie réalisée soit plus importante si vous achetez plus de crédits. Par exemple, la recharge de 50 crédits diminue le prix de l’épisode à 1,65 euros.
– faire l’acquisition des épisodes par pack, et donc acheter une saison complète au lieu d’acheter épisode après épisode. Cela permet d’économiser, selon la durée de la série, entre 30 et 45 crédits, soit jusqu’à deux autres épisodes gratuits. Attention, les épisodes doivent ensuite être vus dans les 7 jours suivant l’achat.
– parrainer d’autres personnes. Chaque inscrit parrainé par vos soins vous fait gagner une vingtaine de crédits. DramaPassion s’enorgueillit d’avoir fait gagner à l’un de ses membres près de 1700 crédits (pour cela, il lui a tout de même fallu parrainer 80 personnes…).

Ce système, qui nécessite sans doute quelques calculs fastidieux, a tout de même le privilège de diminuer le prix à l’achat. Ainsi, le prix par épisode revient pour le spectateur à une fourchette comprise entre 1,35€ et 2€.

On arguera que ce prix est certes inférieur au prix d’achat d’un DVD en import (pour les heureux propriétaires de lecteur DVD multizone), mais c’est justement ce qui nous amène au point suivant…

Beethoven Virus en DVD (import)
Beethoven Virus en DVD

3 – L’offre technique

Achetez votre DVD en import de Corée, et il vous manquera quelque chose : les sous-titres en français ! Présent dans plusieurs pays, DramaPassion propose ses sous-titres dans deux langues : anglais (fournis par la chaîne coréenne) et français (traduits directement du coréen par des professionnels). Aucune série n’est doublée, ce dont les puristes sauront se réjouir. Si les sous-titres en anglais n’ont pas à rougir, les sous-titres français comportent çà et là quelques contresens et traductions littérales, mais restent d’un niveau tout-à-fait honorable ; la compréhension n’est jamais entravée.
Qui plus est, les sous-titres étant complètement intégrés à l’encodage de la video, il n’y a aucun effet de décalage pouvant endommager la compréhension.

Pour le moment, DramaPassion ne propose que du streaming. Ce type d’offre a nécessairement ses inconvénients : la qualité du visionnage varie selon l’équipement informatique et la bande-passante. A des fins pédagogiques, le site propose un récapitulatif de la configuration minimale souhaitable pour profiter de façon optimale du service.
Il est toutefois dans les projets de la société de proposer prochainement la possibilité de télécharger des épisodes, avec DRM naturellement, donc probablement réservée aux utilisateurs de Windows… se référer aux mésaventures du système de VOD de M6. Mais dans ce cas, il restera toujours la solution du streaming.

La page d'accueil de DramaPassion

Bilan

C’est pour l’heure la plus grosse épine dans le pied de ce service de VOD : satisfaire les amateurs de séries coréennes qui, jusque là, étaient souvent habitués à télécharger (illégalement) des videos en excellente qualité. A ce stade, il s’agit même de les convaincre de se contenter d’un peu moins bien, selon la qualité de leur équipement, et de payer. Par contre, pour les habitués du streaming (là aussi illégal), la qualité d’image est évidente, encore faut-il également convaincre de payer pour cette qualité, fluctuante d’un ordinateur à un autre qui plus est.

Il y a là un véritable défi à relever pour cette offre, mais le problème concerne largement moins le public qui n’avait jusque là pas fait la démarche de télécharger illégalement des séries asiatiques. Les néophytes ont ici une occasion en or de tenter le coup sans prendre beaucoup de risque.

DramaPassion n’exclut pas, à l’avenir, la possibilité de proposer également des coffrets DVD pour les séries les plus demandées du catalogue, en fonction aussi de la poursuite des négociations avec les chaînes. Cela permettrait à la fois une distribution payante des séries licenciées, mais de conserver l’épisode ad vitam aeternam. Comme expliqué plus haut, chaque épisode acheté doit actuellement être visionné dans les 7 jours suivant l’acquisition.

Service de VOD encore jeune (un peu plus d’un mois d’existence, donc), DramaPassion a plusieurs défis à relever, sur un plan technique comme dans la lisibilité de l’offre. Mais cette initiative, qui peut s’affiner avec le temps et les retours des utilisateurs du service, permet enfin une alternative au téléchargement illégal.

Désormais, à plus forte raison avec la gratuité des premiers épisodes de chaque série, il n’est plus possible de dire qu’on n’a jamais vu une série coréenne de sa vie, seulement qu’on n’a pas voulu s’y mettre.

> Retrouvez aussi l’interview de Wook Han et Vincent Lecomte, fondateurs de DramaPassion.
Article également publié sur SeriesLive.com.

par

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *