Friday Night Highlights – Semaine #13

20 décembre 2013 à 22:00

FridayNightHighlights-300 Dans les préparatifs de Noël, ce qu’on attend tous avec impatience, c’est se prélasser auprès d’un feu de cheminée, boire du vin chaud ou un grog, être entouré de ceux qu’on aime… ce qu’on apprécie à Noël, c’est la chaleur ! Alors vous allez être servis : Friday Night Highlights, c’est de la chaleur téléphagique à l’état pur, le moment où nous nous réunissons pour parler de notre passion, de ses avantages et parfois ses inconvénients, et se rôtir le cœur à la flamme d’une communauté aimante.
Non ? J’en fais trop ? Nan mais je l’ai senti, hein.

 

IconList-25Pour autant, dites-moi tout : comment était la semaine passée ? Qu’est-ce qui vous a tenu chaud, et qu’est-ce qui vous a laissé froid ?
Je vais être honnête avec vous, parce que je pense qu’on a une relation de confiance et que je veux pas vous bullshiter : j’ai pas regardé grand’chose. Évidemment, j’ai fini ma semaine africaine pendant le weekend précédent, et l’article du samedi, notamment, avait demandé pas mal de boulot ; après ça j’ai bien senti que j’étais sur la pente descendante. En plus je me suis énervée une bonne partie de dimanche sur le 3e épisode de lady en 15, j’ai perdu la moitié, j’ai tenté de réenregistrer, c’est devenu ignoble, bref j’ai décidé de ne pas m’acharner. Je sais pas à ce stade, si faut que je laisse tomber (d’autant que les réactions sur le numéro 2 étaient… frileuses), ou si faut que je trouve une autre formule, mais clairement je me suis pris la tête et ça m’a en fait démotivée pour tout le reste de la semaine.
J’ai quand même eu le temps de regarder mes séries habituelles, dont le final de Masters of Sex sur lequel, si j’en crois mon brouillon, je m’apprête à vous pondre un pavé (je voulais sortir le bilan de saison aujourd’hui mais si je veux être sincère, il manque au moins 3 paragraphes de trucs sur lesquels je veux m’étendre, et ça va pas être jouable d’ici ce soir). Et puis comme vous le savez, il y a eu le pilote de Tokyo Toy Box, un peu ovni, je recommande à tous les geeks de jeter un oeil au moins à la review du pilote, si ce n’est l’épisode lui-même, ça peut valoir de tenter le coup.
A part ça, c’était plutôt calme. De vous à moi j’ai concentré mes efforts sur les jeux videos cette semaines, je peux quand même garder ma carte de membre du club des téléphages, ou ça va pas être possible ?

Un mot sur le Challenge Séries de l’adorable Hellody, mentionné par whisperintherain sous l’article de la semaine dernière.
J’encourage quiconque en a envie à faire ce challenge, peut-être pour la première fois si vous n’étiez pas de la partie cette année, car tout défi est toujours, même quand il est raté, une super opportunité téléphagique. Pas simplement en termes de contenu (petit secret : je pense sincèrement que le choix de séries importe très peu), pas vraiment en termes de culture (parce que s’il est vrai que s’envoyer une vieille série qu’on a ratée pour être né quelques années « trop tard », c’est quand même rarement l’objet principal de la chose), mais surtout pour l’expérience que cela représente, et l’opportunité de tester nos mécanismes de consommation téléphagique et peut-être de les étendre.
Des défis, je m’en lance beaucoup moi-même ; mais pour cette raison justement, je ne participe pas à ce challenge, parce que je sais qu’il ne colle pas à ma consommation qui fonctionne par coups de tête. Plus j’essaye de m’imposer des visionnages plus je peux être sûre d’être écœurée de ce que je regarde, par exemple. Et plus je sais que je dois à tout prix finir une série, plus l’appel du pilote le soir au fond des bois est puissant ! Il n’y a qu’à voir comment je n’ai pas fini Brothers & Sisters cette année (2e marathon de la série que je tente, 2e que je ne parviens pas à achever, j’abandonne toujours en saison 3, parfois il n’y a pas de mystère…). Qui plus est, j’ai mes propres objectifs et même si je ne m’y tiens pas, ce sont des expériences que j’ai besoin de tenter pour tester mes idées reçues sur les séries (ou sur certaines en particulier).
Mais ça, c’est moi, ma ptite cuisine interne. Alors j’insiste : tentez le coup. Parce que même si vous échouez à ce challenge bon enfant, vous allez beaucoup apprendre sur votre façon de regarder des séries et de moduler votre consommation ; on a l’impression de le faire à longueur d’année, mais avec des objectifs clairs voire chiffrés, c’est beaucoup plus éclairant.

 

IconList-25Et puis voilà qu’on aborde le dernier weekend avant les fêtes, j’attends donc vos pronostics : quelles sont les dernières séries dont vous allez vous empiffrer avant d’aborder les réveillons ?
N’ayant pas eu de temps (ou d’envie ?) cette semaine de le faire, The LAB reste bel et bien sur ma liste ; j’en profite pour chaleureusement, très chaleureusement, vous recommander d’aller jeter un oeil à la review du pilote, et surtout à l’épisode sur le site de Wabona, je prends le pari que vous ne regretterez pas l’investissement.
Outre la touche finale à mon bilan de la première saison de Masters of Sex, j’ai aussi la ferme intention de vous reparler de films très bientôt, puisque, eh oui, j’avais décidé d’en regarder plein cette année ! Je sais pas si vous vous souvenez… bah moi oui, même si j’ai pas toujours concrétisé. Mais on en reparlera et notamment, ce weekend, j’espère redonner une chance à Peter Jackson. (et pas uniquement pour la raison que vous croyez, mais c’est sûr que ça joue).
Voilà de mon côté, ça reste light parce qu’il faut être réaliste en périodes de fêtes (surtout que les vacances ne sont pas pour tout de suite me concernant.

 

Allez, à votre tour maintenant, ne laissez pas la timidité vous glacer sur place : et vous, comment ça va, téléphagiquement ?

par

, , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

3 commentaires

  1. Mabo dit :

    Avec l’approche de la fin d’année je me retrouve face à mes challenges livre et films qui ne sont pas finis donc en ce moment j’ai tendance à manger du film et du livre.
    J’arrive à peine à voir les pilotes de séries de septembre là :p
    J’ai entamé Dracula et malgré son côté vraiment too much j’accroche bien surtout grâce à l’ambiance musicale.
    Par contre j’ai pas été charmée par Sleepy Hollow et je continuerai pas.
    J’arrive à la fin de mon visionnage de Band of brothers et chaque épisode est vraiment fascinant.
    J’ai commencé Masters of sex et c’est juste génial, j’ai hâte de continuer.
    Bref toujours beaucoup de choses à regarder et jamais assez de temps!

  2. FlorianNz dit :

    Eh bien, décidément… cette semaine encore, How I Met Your Mother a été mon seul vrai plaisir. Entre mon revisionnage de l’intégrale et le nouvel épisode diffusé lundi dernier (le 16/12, 9×13 ; très bon épisode, le meilleur de la saison), je dois dire que j’ai pris mon pied, comme toujours avec la série. À part ça… pas grand chose. L’épisode de Revenge m’a bien plu (merci les dernières minutes, bien sûr), mais ne justifie en rien la pauvre qualité de cette première partie de saison bien terne très en déçà du niveau auquel on nous avait habitués jusqu’alors. En espérant que les choses changent.

    C’est tout de mon côté. Fin d’année, semaines de plus en plus vides… c’est comme ça. À ce soir je l’espère. 🙂

  3. Je ne vais pas être très original, mais pour moi non plus, la semaine dernière ne fut pas très riche en visionnages, shopping de Noël fait en catastrophe à la dernière minute oblige ! Je n’ai pas encore trouvé le temps de boucler Body of Proof alors qu’il ne me reste que deux malheureux épisodes.

    Parmi les fall finales que j’ai visionnés, je n’ai pas été spécialement emballé par celui de Revenge que mentionne Florian, il était assez prévisible selon moi en raison du flashforward du season premiere. Celui de Once Upon a Time m’a par contre agréablement surpris, je ne m’attendais pas à le trouver si émouvant. Une fois n’est pas coutume, j’ai regardé la bande-annonce de la seconde partie de la saison, qui n’arrive qu’en mars, et j’ai assez hâte d’y être car on y voit brièvement un personnage que j’attends de pied ferme. Je pense profiter de la trêve hivernale pour rattraper le spin-off, dont le pilote, sans être folichon, avait au moins à mes yeux le mérite de tenter d’établir sa propre identité.

    Côté français, j’ai terminé la courte première saison de La famille Katz et je reste sur un sentiment de frustration à son sujet. Je ne sais pas si une seconde saison est d’ores et déjà prévue, mais si c’est le cas, il faudra impérativement qu’elle corrige les défauts de la première. Les deux derniers épisodes semblent prendre place plusieurs mois après le quatrième, mais c’est assez confus car ce n’est pas clairement exprimé et divers éléments de l’intrigue font qu’on a un peu de mal à les situer par rapport à ce qui a précédé. La tournure prise par une certaine relation ne me plaît pas du tout mais le plus regrettable pour moi, c’est qu’on voit venir la toute dernière scène à des kilomètres dès le début du dernier épisode.

    J’avais oublié d’en parler la semaine dernière, mais je trouvais pour ma part assez incongru que tu aies envisagé de visionner Mad Men en marathon. Alors, bien sûr, libre à toi de la regarder au rythme qui te conviendra, mais en ce qui me concerne, elle ne se prête pas vraiment à la consommation en accéléré. Je crois que je n’ai jamais réussi à enchaîner plus de trois épisodes, parce que j’ai besoin de prendre le temps de la savourer, d’en apprécier les charmes et les subtilités, bref de laisser chaque épisode se décanter avant de m’y replonger. Je ne sais pas si c’est très clair, mais disons que j’ai plus d’aisance à regarder des séries qui demandent moins d’investissement émotionnel en mode marathon. J’espère que tu trouveras rapidement ton bonheur pour démarrer 2014 sur les chapeaux de roue !

    Pour ma part, je m’en retourne à mon régime DVD évoqué la semaine dernière pour conclure 2013 en beauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *