Fun fact du samedi 5 mai 2018

5 mai 2018 à 20:00

FunFact-650

Le saviez-vous ? Il y a quelques heures étaient célébrés dans les Philippines des prix appelés les Gawad Tanglaw Awards, qui ont décerné à la telenovela The Good Son le prix de la meilleure série dramatique et à La Luna Sangre le prix de la meilleure série de fiction spéculative. Des prix d’interprétation ont également été remis à l’actrice Angel Locsin pour son apparition dans un épisode de l’anthologie Maalaala Mo Kaya, ou à l’acteur RK Bagatsing pour sa prestation dans Wildflower, ou au cast de The Good Son dans son ensemble… mais derrière ces apparences classiques pour une cérémonie de ce type, les Gawad Tanglaw Awards recèlent quelques surprises. Pour commencer, loin de ne récompenser que des programmes ou personnes en particulier, l’une des catégories est celle de « meilleure chaîne », ce qui n’est pas si étonnant dans un pays où les chaînes ont tant de pouvoir.
Les Gawad Tanglaw Awards diffèrent aussi de la plupart des prix de la planète en remettant non pas des statuettes, mais des médailles, qui sont systématiquement assorties d’une sorte de diplôme (« katibayan ng pagkilala« ). Mais ce phénomène s’explique par le fait que le jury des Gawad Tanglaw Awards est composé non pas de professionnels de l’audiovisuel, ou de critiques issus du monde journalistique, comme pour d’autres prix… mais de personnalités du monde universitaire. D’ailleurs pendant de nombreuses années, la cérémonie se tenait à la University of Perpetual Help, à Las Piñas, une université catholique ; elle a désormais déménagé au Cinematheque Centre de Manille, lequel n’a ouvert qu’il y a 2 ans.


Ironie du sort, le logo des Gawad Tanglaw Awards représente… une statuette.


La distribution de The Good Son arbore fièrement ses diplômes


Un exemple aggrandissable de katibayan ng pagkilala.

par

, , , ,

Pin It

Et pour ceux qui manquent cruellement de lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *